novembre 18, 2018

"Sleeping Beauties" : Stephen et Owen King font trembler l'humanité

FOCUS - Le roi du frisson, revient en mars 2018 avec le roman « Sleeping Beautés », un thriller envoûtant mettant en scène une mystérieuse épidémie menaçant la moitié de l'humanité. Un cataclysme qui affecte les femmes…
Sleeping Beauties est le dernier livre de Stephen King écrit avec son fils Owen - ici c nancy fr
 
 
► Un livre écrit à quatre mains

On ne présente plus Stephen King, auteur américain de multiples best-sellers parmi lesquels Carrie (1974), Shining (1977) et It (1987) qui l’ont propulsé parmi les auteurs les plus lus au monde. « Sleeping Beauties » est le nouveau roman de Stephen King, un livre écrit à quatre mains avec son fils cadet Owen King. L’histoire débute par une épidémie mondiale qui va frapper exclusivement les femmes. Une à une, elles sombrent dans un sommeil surnaturel, consécutif à une fièvre nommée Aurora, qui les enferme dans un étrange de cocon blanc autour de leur tête. Si cette membrane est arrachée par un tiers, une folie meurtrière se déclenche chez elles avant de retrouver la quiétude de leur endormissement... A quoi rêvent-elles ? Seule Evie semble en savoir davantage. Surnommée, Evie Black, cette meurtrière qui a supprimé de ses mains deux trafiquants de drogue semble avoir un lien avec l’endormissement soudain de toutes ces femmes dans le monde. À moins qu’il ne s’agisse que d’une simple émissaire comme elle le prétend...

► Un sommeil synonyme de lutte féministe

Le décor est planté dès les premières pages. Une caravane, une prison pour femme, un poste de police, un arbre gigantesque gardé par un tigre blanc, un serpent, un paon, un renard... Dans ce roman chorale se dévoilent en préambule les tranches de vie de différents personnages vivant autour d’un petit village perdu dans les Appaches aux États-Unis. Des portraits croisés de femmes de tous âges et de toutes conditions sociales évoquant leur caractère, leur vécu, leur quotidien ou leur condition. Parfois harcelées, violées, trahies, incomprises, disposant d’une certaine autorité comme la directrice de prison et Lila capitaine de police ou dotée d’une aura magnétique comme Michaela la journaliste, ces personnages féminins forts et hauts en couleur possèdent des facettes de leur personnalité plus sombres forgées par leur expérience avec les hommes.

Dans une humanité sans complaisance à leur égard, les femmes s’enfoncent soudainement dans un sommeil inédit. Une pandémie surnaturelle qui les envoie inexorablement dans une léthargie apparemment sans espoir. À peine endormies, les femmes sont enveloppées d'un mystérieux voile de filaments blancs, un cocon qui s’il est rompu par l’indélicatesse d’un autre va les changer en guerrière sanguinaire. Alors que ce sommeil collectif propulse les femmes dans une autre dimension, les hommes se déchaînent provoquant le chaos par la violence. Loin de cette agitation, les femmes se rassemblent dans un autre monde surnommé « Chez nous », un lieu allégorique symbolisant une révolte contre le machisme. Là, les femmes s’allient pour créer une nouvelle communauté, une société matriarcale en devenir.

► Pourquoi on aime ?

Les King réaffirment leur toute-puissance dans cet ouvrage complexe et à l’intrigue passionnante. Pour dépeindre cette humanité en danger, les auteurs s'appuient sur une importante galerie des personnages avec au premier rang le couple composé du psychiatre Clint Norcross qui doit protéger la mystérieuse créature Evie (diminutif de Eve) et de Lila Norcross shérif de la petite ville.  

Stephen King et son fils Owen dépeignent un monde qui nous arrache à la réalité et embarquent les lecteurs dans un monde onirique nourri de symboles. Les pages se tournent facilement rythmées par des meurtres, la lutte contre l’endormissement, mais aussi enveloppées d'une douce ironie sur le sens de la vie marquée par une vie sur Terre qui se vide des femmes. Face à ce cataclysme, la réaction des hommes ne se fait pas attendre et se divise entre violence, panique ou élan de protection. Un roman inspiré par des thématiques d’actualité sur les rapports humains et particulièrement sur la condition féminine, des sujets menés à leur paroxysme. 

En résumé, un livre redoutablement efficace, nourri de suspense et d'une profonde réflexion sur les rapports hommes et femmes, la vie, la mort, le bien, le mal, la violence, la spiritualité et la question de l'identité... Qui-suis je, d’où viens-je ou vais-je ? Une plongée dans l’histoire de la vie et d’un monde en devenir à la sauce King. Un livre incandescent, sans miséricorde animé par une énigme et une quête de savoir absolu dans lequel c'est bien la femme qui aura son dernier mot.


"Sleeping Beauties" aux éditions Albin Michel - 828 pages. Paru le 7 mars 2018, 25,90 €

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV