Log in

"Depuis l'Au-delà", le polar entre deux mondes de Bernard Werber

  • Écrit par La Rédaction
  • Publié dans LIVRES
FOCUS - Bernard Werber, écrivain à succès, publie : "Depuis l'Au-delà", un roman qui interroge sur la vie après la mort...
WerberDepuislAuDela
Depuis L'Au Delà est le dernier livre de Bernard Werber, un polar dans lequel le héros est mort et recherche son assassin - ici c nancy fr
 
► L'auteur...

Ancien journaliste scientifique, Bernard Werber est un des romanciers les plus lus en France, véritable auteur-culte, ses ouvrages (Les Fourmis, les Thanatonautes...) ont été vendus à plusieurs millions d’exemplaires dans le monde. Pour son nouveau roman paru au mois d'octobre, Bernard Werber a plongé sa plume dans l'univers du polar et aux confins du monde réel et de l'invisible. Se définissant comme agnostique, l'auteur s’est documenté et s’est entretenu avec des médiums pour mieux en nourrir l’intrigue...

► Son dernier livre 

Au commencement du polar, le héros inquiet de sa santé après une perte soudaine d’odorat et d’appétit décide de consulter un docteur. Dans la salle d’attente, il croise, Lucy Filipini, une médium qui lui établit un diagnostic pour le moins étonnant, si ses sens semblent lui faire défaut, c’est tout simplement qu’il est... mort ! Elle lui fait comprendre qu’il n’est plus qu’un ectoplasme, un esprit errant dépourvu de corps. L’écrivain populaire comprend avoir été victime d’un meurtre. Obsédé par la découverte de son assassin, il convainc la jeune femme de s’allier avec lui pour mener l'enquête. En échange, Gabriel doit retrouver et comprendre la disparition de l’amour de sa vie, disparu une dizaine d’années auparavant. Qui a pu tuer Gabriel Wells ? Au cours de cette enquête la jeune femme rencontre de nombreux suspects plus ou moins intrigants : Thomas Wells, le jumeau de Gabriel qui refuse avec obstination l’autopsie de son frère et détruit le dernier livre de Gabriel lequel n’était pas encore paru ou encore Alexandre de Villambreuse, l’éditeur de Gabriel, qui met au point un logiciel informatique permettant de réécrire le roman perdu : « L’homme de mille ans ». Parmi les autres personnages, Sabrina Duncan, l’ex-compagne de Gabriel, une comédienne célèbre qui joue dans une fiction le rôle d’une... empoisonneuse. Enfin, autre suspect, l’ennemi juré de Gabriel, Jean Moisi, un critique littéraire qui ne perd jamais une occasion, à la télévision ou dans les journaux, d’exprimer sa haine de l’écrivain et du genre littéraire qu’il représente. « Wells est le pire auteur que je connaisse, il est la honte de la profession. » s’exclame-t-il...

"Aucun artiste n’invente à partir de rien. Nous sommes comme des fleuristes, nous n’inventons pas les fleurs, mais nous les regroupons pour qu’elles forment de beaux bouquets.Bernard Werber, Depuis l'Au-Delà

La présentation en quatrième de couverture. « Je me nomme Gabriel Wells. Je suis écrivain de romans à suspens. Ma nouvelle enquête est un peu particulière, car elle concerne le meurtre de quelqu’un que je connais personnellement : Moi-même. J’ai été tué dans la nuit et je me demande bien par qui. Pour résoudre cette énigme, j’ai eu la chance de rencontrer Lucy Filipini. En tant que médium professionnelle, elle parle tous les jours aux âmes des défunts. Et c’est ensemble, elle dans le monde matériel, moi dans le monde invisible, que nous allons tenter de percer le mystère de ma mort. » 

► Pourquoi on aime ?

De la tension, de l'humour, des dialogues rebondissants, un style simple, mais efficace, autant d'ingrédients pour tenir le lecteur en haleine. Dans ce polar assez inhabituel où le héros enquête depuis les limbes sur sa propre mort, Bernard Werber suscite des interrogations sur la vie après la mort, la réincarnation des âmes... Au-delà d’une histoire ficelée comme un scénario, Bernard Werber, comme dans chacun de ses romans, nous livre une mine d’anecdotes et informations amusantes et didactiques en lien avec les sujets abordés. On y retrouvera avec plaisir, l’Encyclopédie du savoir relatif et absolu d’un de ses personnages fictifs, Edmond Wells, et ses nombreuses anecdotes notamment sur l’évolution du spiritisme en France. On y apprend que Edison avait breveté une machine pour communiquer avec les morts et que beaucoup écrivains ou scientifiques se sont essayés à la trans communication, c’est le cas de Arthur Conan Doyle ou Victor Hugo qui ont tenté de dialoguer avec les grands esprits. Une fiction à la fois passionnante et documentée à la croisée des genres...


"Depuis l'Au-Delà" aux éditions Albin Michel - 440 pages. Paru octobre 2017