octobre 19, 2019

« La Vie Secrète des Arbres » : Peter Wohlleben au cœur du monde végétal

FOCUS - Roman, documentaire, conte, essai... Parmi les derniers ouvrages parus et vendus en librairie, celui de Peter Wohlleben intitulé La Vie Secrète des Arbres. Un livre évènement qui a été traduit dans 32 langues. 

SecretsdesArbres

Dans La Vie Secrète des Arbres aux éditions Les Arènes - Peter Wohlleben explique à travers son ouvrage comment s'organise la société des arbres - ici c nancy fr

► De forestier à écrivain...

Peter Wohlleben a commencé à travailler pour l’administration forestière d’État en tant que jeune forestier. Dans le cadre de son poste de responsable d’emplois de 3 000 hectares, il a été amené à abattre des arbres centenaires et à pulvériser des insecticides sur des hectares. Dans son livre, il confie qu'à cette époque, il en savait « autant sur la vie secrète des arbres qu’un boucher sur la vie affective des animaux ». Puis il a commencé à étudier des approches alternatives. Après une décennie de lutte, il a introduit des chevaux, éliminé les insecticides et a laissé pousser les bois de manière sauvage. En deux ans, la forêt est devenue rentable. Il dirige maintenant une forêt écologique. Son livre traduit en 32 langues a été numéro un des ventes en Allemagne avec plus de 700 000 exemplaires vendus. Un best seller ! 

Un livre fascinant sur les pouvoirs de la nature...

► Le livre

L'auteur dévoile la forêt comme une société dans laquelle les arbres échangent avec leur congénaires, mais pas seulement. L'auteur plaide pour la réduction de l'intervention humaine dans les forêts permettant selon lui d'assurer un meilleur équilibre et résistance de l'ensemble de cette population végétale. Si vous lisez ce livre, je crois que les forêts deviendront des endroits magiques pour vous aussi. »
Tim Flannery, auteur de Sauver le climat

« Un livre passionnant et fascinant… Wohlleben est un merveilleux conteur, à la fois scientifique et écologique. »
David George Haskell, auteur d’Un an dans la vie d’une forêt

La présentation en quatrième de couverture. « Dans ce livre plein de grâce, acclamé dans le monde entier, le forestier Peter Wohlleben nous apprend comment s’organise la société des arbres. Les forêts ressemblent à des communautés humaines. Les parents vivent avec leurs enfants, et les aident à grandir. Les arbres répondent avec ingéniosité aux dangers. Leur système radiculaire, semblable à un réseau internet végétal, leur permet de partager des nutriments avec les arbres malades mais aussi de communiquer entre eux. Et leurs racines peuvent perdurer plus de dix mille ans... Prodigieux conteur, Wohlleben s’appuie sur les dernières connaissances scientifiques et multiplie les anecdotes fascinantes pour nous faire partager sa passion des arbres. Après avoir découvert les secrets de ces géants terrestres, par bien des côtés plus résistants et plus inventifs que les humains, votre promenade dans les bois ne sera plus jamais la même...»


 

► Pourquoi on aime ?

Que savons nous des forêts qui nous entourent ? Plus qu'une immersion, le forestier nous offre un vrai décryptage de ces êtres dépeints comme des créatures sociales dotées d'altruisme, d'entraide envers leurs congénaires et capables de diffuser leurs propres messages. L'auteur évoque leurs racines qui leur permet de communiquer, mais aussi la diffusion de signaux électriques en présence d'un danger. L'exemple est donné par le comportement d'une espèce d'acacia de la savane africaine dont les feuilles sont broutées par les girafes. "Pour se débarasser de ces prédateurs très contrariants" explique l'auteur, "les acacias augmentent en quelques minutes la teneur en substances toxiques de leurs feuilles. Dès qu'elles s'en rendent compte, les girafes se déplacent vers les acacias voisins". "Voisins ?" poursuit l'auteur, "Non, pas tout à fait, elles ignorent tous ceux qui se trouvent dans un périmètre immédiat du premier arbre et ne recommencent à brouter qu'une centaine de mètres plus loin. la raison en est surprenante : les acacias agressés émettent un gaz avertisseur (dans ce cas de l'éthylène) qui informe leurs congénères de l'imminence d'un danger. Aussitôt, les individus concernés réagissent en augmentant à leur tour la teneur en substances toxiques de leur feuilles. Les girafes, qui n'ignorent rien du manège, se déplacent jusqu'aux arbres non avertis. Ou bien, elles remontent le vent".

Comprendre les arbres, c’est s’intéresser à toute la complexité de leur univers et leurs diversités de lieux de vie : l’air, la terre et le vent. De la même façon que la circulation de l’eau pour alimenter l’arbre reste difficile à expliquer surtout lorsque le système de capillarité ne peut pas tout (l’eau parvient aux houppiers d’arbres mesurant plus de 100 mètres de hauteur), les racines sous terre suscitent tout autant une grande part de mystère. Dans la terre, les racines cohabiteraient en osmose avec les champignons pour constituer un réseau internet ! Comprendre les arbres, c’est aussi s’intéresser à tout un écosystème en harmonie avec celui-ci : les insectes, les champignons, les bactéries. Un livre complètement envoutant qui nous amène à reconsidérer ce monde végétal. Vivant, intelligent, l’ouvrage nous amène à prolonger la pensée de l’auteur avec autant de vivacité. Un manifeste pour et sur la nature. 

La Vie secrète des arbres de Peter Wohlleben- 272 pages. 20,90 euros. Paru le 1 mars 2017 en France

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV