Дървен материал от www.emsien3.com

The best bookmaker bet365

The best bookmaker bet365

Menu
RSS
A+ A A-

VIDÉO : « marche des fiertés » et Hommen à Nancy

VIDÉO. La communauté homosexuelle de Lorraine s'est réunie samedi dans les rues de Nancy pour célébrer la traditionnelle « marche des fiertés ».  En fin d'après-midi et après les Hommen ont a leur tour prononcé un discours sur la Place Stanislas.

defile.fiertés

Drapeaux, banderoles, robe de mariage en tulle et couleurs de l'arc-en-ciel, la fête était de mise pour la 11e marche des fiertés de la communauté homosexuelle dans les rues de Nancy. Parmi le millier de participants beaucoup de jeunes, venus exprimer leur joie suite à la promulgation de la loi Taubira. Quelques officiels étaient également présents qui ont ouvert la marche du défilé tels que Mathieu Klein (conseiller municipal de Nancy), Claudine Guidat (adjointe au maire de Nancy) Valérie Jurin (adjointe au maire de Nancy) ou encore Thierry Coulom (adjoint au Maire de Nancy) . En milieu d'après-midi le défilé s'est élancé à partir du village LGBT (lesbiennes, gays, bi, trans) la place Carrière en passant par la Grande Rue, rue des Carmes jusqu'à la Place Stanislas encadré par la police nancéienne fortement mobilisée pour l'évènement. Plusieurs cars de CRS et des policiers de l'hôtel de police de Nancy étaient venus appuyer le dispositif de sécurité en réponse aux menaces de violence proférées par le Groupe union défense (GUD) de Nancy . 

L'ACTION DES HOMMEN NANCY SUR LA PLACE STANISLAS

Si aucun incident n'a été déploré dans l'après-midi, l'action se voulant pacifiste d'une dizaine d'Hommen sur la place Stanislas à Nancy a nécessité l'intervention rapide de la police nancéienne pour éloigner une dizaine d'anarchistes venus à l'encontre de ces derniers. Torses nu et visages masqués les hommen Nancy accompagnés d'une Marianne bâillonnée effectuaient samedi une deuxième intervention dans la cité ducale réclamant le retrait de la loi Taubira, à travers leur discours, ils ont dénoncé une « démocratie muselée » et réaffirmé leur intention de « ne rien lâcher ».

>>> NOTRE REPORTAGE VIDÉO CI-DESSOUS

Media

Retour en haut