octobre 15, 2019

Plusieurs communes du Grand Nancy adoptent le label « Voisins Solidaires et Attentifs »

Quatre communes du Grand Nancy, Heillecourt, Fléville, Houdemont et Ludres se sont unies à travers un dispositif spécifique identifié sous le nom « Voisins Solidaires et Attentifs », une opération visant à renforcer les relations de solidarité et de proximité entre voisins d’un même quartier et à permettre à chacun de participer à la sécurité et à la tranquillité de ses voisins, de leurs proches et de leurs biens. La convention du dispositif a été signée ce jeudi 22 janvier en présence des maires des communes concernées et des services de l’état. 
policemunicipale.blouson
photo d'archives - www ici c nancy fr
L'ambition et la manière sont louables, mettre en avant la vigilance de chacun dans un esprit de solidarité pour se prémunir des risques de l'isolement, des délits ou incivilités sont quelques-uns des objectifs du dispositif « Voisins Attentifs et solidaires » basé sur le volontariat. Nul n’est dupe, les cambrioleurs choisissent avec soin les lieux de leurs méfaits, les zones résidentielles ou pavillonnaires sont ainsi des cibles faciles et privilégiées. Ces dernières semaines, les services de l’État ont d’ailleurs constaté dans certaines communes proches de Nancy une explosion des cambriolages comme à Frouard ou à Neuves-Maisons où « il y a eu certaines nuits 15 à 20 vols consécutifs en 2 ou 3 heures » a indiqué ce jeudi lors de la signature de la convention « Voisins Attentifs et solidaires » Raphael Bartolt, Préfet de Meurthe-et-Moselle. Face à ces cambriolages qui surviennent aussi à l’abri des regards, certaines communes ont entrepris une démarche active et collective en impliquant les administrés à travers un label commun « Voisins solidaires et Attentifs ».  Délivrer des astuces, inciter à la prudence, favoriser les échanges au sein d’un quartier, créer du lien social entre les habitants dans la juste ligne du bien vivre ensemble et établir une réelle solidarité et réactivité en matière de sécurité, il s’agissait du souhait de plusieurs communes du Grand Nancy à travers cette initiative inscrite dans le sillon du Contrat Local de Sécurité Intercommunale. Un dispositif qui devrait permettre d’augmenter le niveau de sécurité de la commune et l’efficacité de la Police Municipale et de la Police Nationale en leur permettant d’intervenir plus rapidement. 
 
VoisinsSolidairesAttentifs2
Signature de la convention rédigée par le commissaire Delaitre en mairie de Heillecourt en présence de (gche à droite) Thomas Pison, Procureur de la République, Alain Boulanger, Maire de Fléville-devant-Nancy, Didier Sartelet, Maire de Heillecourt, Raphael Bartolt, Préfet de Meurthe-et-Moselle, Pierre Boileau, Maire de Ludres, Daniel Magron, Maire de Houdemont, Nicolas Jolibois, directeur départemental de la sécurité publique 54 - crédit photo www ici c nancy fr
VoisinsSolidairesAttentifs1

Une demande des administrés

Les élus et les services de l’État sont unanimes, les administrés sont bien au cœur du dispositif basé sur la solidarité entre citoyens pour s’auto-protéger et s’auto-aider, « nous devons être co-acteur de notre propre sécurité, il ne faut pas toujours attendre des policiers, de l’autorité judiciaire ou du tribunal, ces conventions sont une excellente chose » a estimé Thomas Pison, Procureur de la République soulignant l’existence de six autres conventions de la sorte en zone police et gendarmerie en Meurthe-et-Moselle. Dans ces villes du Grand Nancy où ont été mises en place des zones expérimentales ou quartiers sensibles, des dizaines de volontaires ont répondu à l’appel des communes. Une mission de correspondants volontaires en lien avec les autorités policières « ils veillent, mais ne surveillent pas, ils sont vigilants, mais ne sont pas des vigiles, ils alertent la police nationale ils ne la remplacent pas » a tenu à rappeler, Didier Sartelet, le maire de Heillecourt.
 

Favoriser l’effet dissuasif 

Avec un logo, un nom déposé à l’INPI, des autocollants sur les boites aux lettres et prochainement des pancartes, le dispositif soutenu par les habitants et mis en place dans certains quartiers expérimentaux a aussi l’ambition de dissuader les cambrioleurs. Certains maires vont plus loin c’est le cas de Alain Boulanger, maire de Fléville-devant-Nancy, dont la commune a récemment fait l’objet d’une vague de cambriolages en novembre et qui a souhaité dépasser les zones expérimentales pour couvrir l’ensemble de la commune par ce dispositif avec la création de trois secteurs supplémentaires. En parallèle, de ces opérations, la vidéo surveillance est revenu dans les discussions, utilisée à Ludres, une commune marquée comme Fléville par l’importance de ses zones résidentielles, le maire, Pierre Boileau a loué l’efficacité des caméras « la première année de pose des caméras c’est 50 % de casse en moins sur les bâtiments de la ville (...) soit une économie de 10 000 euros » évoque Pierre Boileau avant de révéler d’autres mesures mises en place comme celle de l’accompagnement des ménages qui envisagent de s’équiper d’une alarme normée, « nous prenons en charge dans la limite de 200 € d’accompagnement, nous en sommes à bientôt quarante équipements et il n’y a eu aucun cambriolage dans ces maisons » souligne-t-il.  
 

D’autres communes du Grand Nancy dans le giron du dispositif ? 

Si quelques communes (dont Fléville, Houdemont, Heilllecourt et Ludres) ont déjà scellé à travers des conventions des dispositifs semblables comme Cosnes et Romain, Atton, Tonnoy (en zone gendarmerie) ou encore Écrouves, Villers-lès-Nancy en zone police, d’autres devraient rapidement suivre le même chemin c’est le cas d’Art sur Meurthe, Dommartemont, Pulnoy, Saulxures les Nancy, Seichamps, Laneuveville-devant-Nancy ou encore Jarville... Pour Pierre Boileau, maire de Ludres « L’idée générale c’est d’amener les 20 villes du Grand Nancy à prendre le même sigle, la même approche et avoir une direction commune (...) On a tout intérêt à couvrir le secteur pour éviter que la délinquance ne se déplace » conclut-il. 

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV