octobre 20, 2019

Grand Nancy : le nouveau spectacle de Dieudonné sous haute surveillance

Grand Nancy. Dans un contexte de vive polémique d'ampleur nationale autour de l'humoriste Dieudonné, le maire de Maxéville a confirmé mercredi la tenue du spectacle au Zénith le 18 janvier. En revanche si la représentation aura bien lieu, elle sera soumise à un dispositif particulier.
Asuzoa1
photo montage affiche du nouveau spectacle et le zénith de Nancywww ici c nancy fr

Le spectacle « Le Mur » ayant été interdit dans les villes de Nantes, Tours et Orléans sur la base de la décision du Conseil d’État du 9 janvier validant l’arrêté d’interdiction pris par le préfet de Loire Atlantique, l’humoriste a revu sa copie en écrivant un nouveau spectacle intitulé « Asu Zoa » présenté pour la première fois lundi soir au théâtre de la Main d’Or à Paris. Un spectacle « qui ne présenterait plus de caractère antisémite évident au premier abord » a déclaré André Rossinot (UDI), président de la communauté urbaine du Grand Nancy qui s’est exprimé mercredi lors d’une conférence de presse en présence de Nicolas Marsicano, le directeur du Zénith (groupe Véga) qui a en charge la gestion de l’équipement dans le cadre d’une délégation de service public. 

Un point presse durant lequel André Rossinot est revenu sur les étapes et les différentes prises de position concernant la représentation de Dieudonné, révélant au passage une longue conversation téléphonique sur le sujet avec Manuel Valls le 4 janvier dernier « afin d'échanger sur la situation et la position de l'État sur la tournée nationale prévue par Dieudonné ». Le maire de Nancy a également fait état des responsabilités de chacun déplorant notamment le manque de reflexion du groupe Véga quant à la signature du contrat de location établie en juillet 2013 entre le groupe et la production de la Plume pour le spectacle de Dieudonné au Zénith de Nancy le 18 janvier 2014, regrettant à cette époque « l’absence de précaution, quand on connait le personnage on s’enquiert de ce qu’il raconte ». Le 7 janvier dernier, le Grand Nancy a fait parvenir au groupe Véga « une longue lettre » une mise en demeure de respecter ses obligations et les responsabilités qui sont les siennes du fait des risques générés par l’accueil de cette représentation « je n’ai pas eu de retour à ce jour de réponse écrite » a souligné amérement André Rossinot.

La vente du DVD strictement interdite

Malgré les différents appels lancés par l’humoriste dans ses vidéos hébergées sur la plateforme YouTube à acheter le DVD du spectacle interdit « Le Mur », André Rossinot a précisé qu'il était exclu que le DVD soit commercialisé au Zénith « Je mets en garde aujourd’hui les responsables du Zénith sur le DVD dont la vente est interdite (...) les responsables du Zénith doivent faire en sorte qu’il n’y ait pas de vente d’outils de communication à l’issue ou pendant le spectacle » a alerté le président de la communauté urbaine du Grand Nancy.

Un huissier mandaté pour témoigner du moindre faux pas de l’humoriste

À la suite d’une réunion de concertation mardi, la CUGN avec le préfet de Meurthe-et-Moselle Raphaël Bartolt et le maire de Maxéville, Henri Bégorre ont examiné les conditions de sécurité relatives à la représentation de l'humoriste controversé. Le Grand Nancy a saisi le Tribunal de Grande Instance d’une requête visant qu’un huissier de justice « soit dûment autorisé au titre de la communauté urbaine propriétaire, de procéder à l’enregistrement audio et vidéo de la représentation dans son intégralité et de dresser un constat détaillé, photographies à l’appui des propos et des gestes extériorisés » a expliqué André Rossinot. « On est sur un problème extrêmement grave c’est une première dans le déroulement d’un tel spectacle » regrette le président du Grand Nancy qui a estimé qu’« aujourd’hui on peut considérer que c’est une victoire, mais le combat n’est pas fini. »

Mercredi, « 2500 billets ont déjà été vendus » a annoncé Nicolas Marsicano, directeur du Zénith de Nancy qui estime à 3000 le nombre de personnes qui assisteront au spectacle samedi soir au Zénith. La confirmation de la tenue de cette représentation devrait faire grossir l’affluence, alors que l’augmentation des réservations ces derniers jours démontre clairement que la polémique a pleinement profité à l’humoriste. En juillet, la réservation de la salle était prévue pour 1500 personnes... le double est attendu samedi soir. 

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV