décembre 09, 2019

Rythmes scolaires: les parents mènent la fronde à Frouard et à Essey-lès-Nancy

Grand Nancy- À Frouard et à Essey-lès-Nancy, de nombreux parents sont vent debout contre les nouveaux rythmes scolaires mis en oeuvre dans les deux communes depuis septembre...
ecole.tableau.crediticicnancy
Photo d'archive www ici c nancy fr

 

 Partout en France, la grogne monte contre les nouveaux rythmes scolaires, si les syndicats enseignants appellent à la grève jeudi 14 novembre, les parents aussi commencent à monter au créneau. En Meurthe-et-Moselle où seulement quinze communes ont décidé d'appliquer dès cette année la réforme des rythmes scolaires, deux berceaux de contestation sont en train de naître à Frouard et à Essey-lès-Nancy. Une contestation qui prendra la forme aujourd'hui d'un boycott de ce mercredi d'école prévu pour récupérer l'augmentation de deux jours des vacances de la Toussaint. 

À Frouard les parents ont monté un collectif contre la réforme des rythmes scolaires mené par Xaviera Autissier qui annonce clairement la couleur " les choses se passent assez mal dans la plupart des écoles à Frouard avec des désorganisations, un manque d'encadrement et des enfants qui sont fatigués. " Même cause, même effet à Essey-lès-Nancy où les parents ne sont pas organisés en collectif, mais ont reçu l'oreille attentive de Radoine Mebarki, candidat d'une droite élargie à la mairie en mars 2014 et tout heureux de trouver son cheval de bataille pour lancer sa campagne. Ce dernier a d'ailleurs fait le tour des écoles la semaine dernière afin de faire signer une pétition contre cette réforme, résultat partiel arrêté à samedi dernier, sur 450 familles ayant un enfant scolarisé en maternelle et/ou en primaire, plus de 250 avaient signé la pétition, mais avec des inégalités, ainsi dans l'école Jacques Prevert " riche en équipement " selon Radoine Mebarki la pétition n'a pas fait recette ce qui fait dire au candidat que la réforme " accentue aussi les inégalités entre les écoles d'une même commune."

Autre constat de Frouard à Essey, le soir venu les enfants sont fatigués et excités " beaucoup plus que l'année dernière " selon Elvira, maman et assistante maternelle dans le quartier Mouzimpré à Essey-lès-Nancy alors que Xaviera Autissier estime que cela ne concerne pas uniquement les enfants " tout le monde est stressé par cette réforme, le matin personne ne sait ce qu'il va se passer dans la journée, le vrai problème se sont les ATSEM qui font plus de quarante heures par semaine et qui sont fatigués et stressés et des enseignants qui essaient de condenser tout ce qu'ils peuvent dans des journées raccourcies. " Concernant les activités périscolaires, là aussi les critiques fusent, à Essey les horaires (15h45-16h30) ne permettent pas aux animateurs de proposer une activité digne de ce nom surtout si l’on retire le temps nécessaire pour changer les enfants alors qu'à Frouard si les horaires sont plus larges (15h30-17h) les enfants n'ont pas le choix des activités " ils se retrouvent à faire des activités qui ne leur plaisent pas " ajoute Xaviera Autissier qui dénonce également les activités chant et cuisine pour les maternelles " alors que les enfants sont censés faire des activités différentes de la maison, là c'est plutôt raté. " Selon Elvira, à Essey, les enfants scolarisés en maternelles " dorment toute l'après-midi " du fait notamment que la journée soit raccourcie. Si les deux communes ont choisi le mercredi pour la demi-journée supplémentaire, la surprise c'est de voir les parents préférer le samedi matin " pour éviter deux jours de coupure néfastes pour l'enfant " juge Elvira alors qu'à Frouard, selon Xaviera de nombreux parents auraient aimé préserver le mercredi sans école " pour garder une vraie coupure dans la semaine et pour permettre le maintien des activités du mercredi."

Dans les deux villes, les parents en colère ne demandent pas le retrait de la réforme " mais une vraie organisation, une vraie concertation avec les enseignants, le personnel de mairie et que les choses soient faites pour le bien-être des enfants et pas seulement pour appliquer bêtement une réforme décidée par le gouvernement " selon Xaviera Autissier qui souhaite également que les parents soient aussi sondés " car nous sommes tributaires de ces horaires, notamment pour aller chercher nos enfants à l'école. " Dans la commune d'Essey-lès-Nancy, Elvira ne souhaite pas non plus l'annulation de cette réforme  " mais qu'elle soit suspendue afin de mieux la préparer pour l'année prochaine." Pour obtenir cette suspension et cette nouvelle lecture, de nombreux parents n'emmèneront pas leurs enfants à l'école aujourd'hui mercredi et seront aux côtés des enseignants qui feront grève demain jeudi pour demander l'abrogation du décret de la réforme des rythmes scolaires. Un rassemblement du collectif contre les réformes scolaires à Frouard est prévu ce matin à 08h30 devant l'école Raymonde Piecuch alors que d'autres mouvements de parents sont prévus à Dieulouard, Norroy-lès-Pont-à-Mousson ou encore Lunéville.

Pour info: Page Facebook Collectif contre la réforme des rythmes scolaires à Frouard et pour le 54

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim

Ici-c-Nancy TV