novembre 17, 2019
×

Avertissement

JFolder::files : le chemin n'est pas un répertoire. Chemin : /var/www/www.ici-c-nancy.fr/www/images/pluiesdiluviennes,limit=0,random=1,width=150,height=100,gap_h=20,gap_v=20,displayarticle=1

×

Annonce

There was a problem rendering your image gallery. Please make sure that the folder you are using in the Simple Image Gallery Pro plugin tags exists and contains valid image files. The plugin could not locate the folder: images/pluiesdiluviennes,limit=0,random=1,width=150,height=100,gap_h=20,gap_v=20,displayarticle=1

pluies-vignLe Grand Nancy s'est reveillé mardi matin dans un décor d'apocalypse suite aux pluies diluviennes tombées dans la nuit....

 

Apocalyptique ! C'est le mot qui revenait dans toutes les bouches mardi matin en découvrant les dégâts provoqués par les pluies diluviennes qui se sont abattues dans la nuit de lundi à mardi sur l'agglomération nancéienne. Des rues inondées, des chaussées affaissées ou recouvertes de boue et de pierres, voitures échouées, des portes de garage ouvertes au vent, des pompes en action, des milliers d'objets déposés sur les trottoirs, des véhicules de secours en nombre dans les rues, bref des images souvent vues à la télévision sans vraiment penser que cela pourrait arriver près de chez soi... et pourtant c'est bel et bien un épisode météorologique d'une extrême violence qui a touché le Grand Nancy avec pas moins de 1000 interventions de sapeurs pompiers et plus de 5000 appels réceptionnés au CODIS. 

Une pluie record !

L'épisode orageux a commencé véritablement lundi soir vers 22h00 et s'est caractérisé rapidement par des impacts de foudre très nombreux et des précipitations intenses indique infoclimat.fr qui revient sur les données exceptionnelles "Une lame d'eau record a ainsi été enregistrée à l'aéroport de Nancy-Essey puisqu'on relevait 86 mm de précipitations tombées en 3 heures (dont 49 mm en 1 heure et 15.7 mm en 6 minutes) ce qui bat en 3 heures l'ancien record absolu de précipitations en 24h qui datait du 9 juin 1953 avec 85mm ! Sur 24 heures glissantes (0h-0h), on relève 98.8 mm à Nancy. Il est donc tombé 112 mm d'eau en 24 heures, des cumuls exceptionnels pour la région !"

Un bilan matériel et humain

Ces pluies diluviennes ont touché plus particulièrement l'est de la communauté urbaine du Grand Nancy et les communes de Tomblaine, Saint-Max et Essey lès Nancy. Dans cette commune, adossée au plateau de Malzéville, jusqu'à deux mètres d'eau ont été observés et où une personne âgée a été retrouvée sans vie dans son habitation inondée rue du Général De Gaulle alors qu'une autre a été grièvement blessée suite à l'explosion de son véhicule dans son garage. Les dégâts sont considérables aussi bien pour les particuliers que pour les collectivités, mais aussi les commerces qui vont, pour certains, devoir garder portes closes quelques jours comme par exemple dans La zone commerciale de la Porte Verte à Essey lès Nancy où de nombreux magasins n'ont pu accueillir les clients, l'heure étant au nettoyage et au chiffrage des pertes et des réparations... Mais les stigmates se sont fait également sentir en plein centre-ville de Nancy où pas loin de 700 foyers sont toujours privés d'électricité alors que des équipes d'ERDF sont sur le terrain pour rétablir le service le plus rapidement possible. 

Plusieurs établissements scolaires n'ont pas été en mesure de recevoir les élèves durant toute la journée de mardi comme au lycée Prouvé à Nancy, les collèges d'Essey-Lès-Nancy, Jarville, Tomblaine et Pulnoy, mais aussi des écoles primaires à Essey lès Nancy, Nancy et Saint-Max. Aujourd'hui le collège Emile Gallée à Essey et Rostand à Pulnoy resteront fermés tout comme le lycée Prouvé à Nancy. Concernant les axes de circulation seule la RD 83/RD 322 voie de l'Amezule était toujours coupée mardi soir, de nombreuses pierres jonchant la chaussée également recouverte de boues, les services départementaux se sont affairés toute la journée pour la remettre apte à la circulation.

Visite du ministre de l'intérieur

À la demande du président de la République François Hollande et du premier ministre Jean-Marc Ayrault, le nouveau ministre de l'intérieur Manuel Valls s'est rendu en fin de journée à Essey lès Nancy à la rencontre des élus et des sinistrés auxquels il a assuré que "Tout doit être fait : je me porte garant pour que l'ensemble des procédures aillent le plus vite possible. Celle concernant la reconnaissance de catastrophe naturelle se fera sans doute, bien évidemment" répondant à la demande, plus tôt dans la journée, d'André Rossinot président du Grand Nancy. L'ex candidat à la primaire socialiste a affirmé par ailleurs que "des réunions, notamment avec les assurances, étaient déjà prévues " ce qui devrait accélérer les procédures d'indemnisation. Avant de quitter la Lorraine, le ministre s'est rendu à l'hôpital central à Nancy où un pompier est hospitalisé suite à un accident mardi matin avec un bus avenue du Général Leclerc à Nancy, alors qu'il se rendait sur une intervention consécutive aux inondations.

 

{gallery}pluiesdiluviennes,limit=0,random=1,width=150,height=100,gap_h=20,gap_v=20,displayarticle=1{/gallery}

    

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le mercredi, 23 mai 2012 07:36

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
6
7
8
11

Ici-c-Nancy TV