juillet 20, 2019

Intempéries de Nancy : près de 1500 foyers sinistrés

intemperiesLes premiers chiffres concernant les sinistrés et les dégâts dus aux intempéries viennent d'être communiqués par les collectivités et les services de l'Etat..
photo CUGN
                                                

Selon un premier bilan livré en début d'après-midi par André Rossinot, président de la communauté urbaine du Grand Nancy, les intempéries exceptionnelles qui ont frappé le Grand Nancy le 21 mai dernier ont touché près de 1500 foyers et environ 600 commerces et entreprises.

Un phénomène d'une violence inédite qui a également détérioré près de 70 établissements publics, plusieurs centaines de véhicules et endommagé 2 kilomètres de voirie et 80 carrefours à feux sur 400 !

les pluies orageuses d’une violence exceptionnelle, qui se sont
abattues sur les communes du grand nancy dans la nuit du 21 au
22 mai, ont atteint un niveau d’intensité jamais réalisé. il est en effet
tombé deux fois plus d’eau que la quantité apportée par une pluie de
retour de 100 ans.
en 2 heures, environ 11 millions de m3
d’eau se sont déversés sur
l’agglomération.

Les pluies orageuses ont ainsi atteint un niveau d’intensité jamais réalisé car les précipitations enregistrées sont deux fois supérieures à celles de la plus forte crue centennale jusqu'alors enregistréeEn 2 heures, environ 11 millions de m3 d’eau se sont déversés sur l’agglomération mobilisant plusieurs centaines de sapeurs-pompiers  qui sont intervenus près de 1200 fois dans 71 communes.

Une commission interministérielle visant à statuer sur une déclaration de catastrophe naturelle devrait à présent se réunir lundi prochain, selon la préfecture de Meurthe-et-Moselle. Elle doit permettre une indemnisation plus rapide et plus complète des sinistrés.

pluie-diluviennes-essey

Zone industrielle de la Porte verte de Essey-lès-Nancy - photo ici-c-nancy.fr

Le ministre du Budget prend des mesures en faveur des sinistrés

A Paris, Jérôme CAHUZAC, ministre délégué chargé du Budget, dans un communiqué de Bercy dévoile des mesures spécifiques pour venir en aide aux particuliers et aux entreprises confrontés à des difficultés financières directement liées aux dégâts occasionnés par les inondations et a demandé aux services de la Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP) d’examiner avec une bienveillance particulière les demandes de délais de paiement et de remise gracieuse de majorations ou des pénalités de retard sollicitées par les particuliers ou par les entreprises et les professionnels (commerçants, artisans …). Un examen prendra en compte l’importance des dommages subis et justifiés et les difficultés particulières rencontrées par  les contribuables, sous réserve des indemnités des compagnies d’assurance et des aides dont les demandeurs pourraient bénéficier. 

Le Ministre a également demandé que soit tenu compte des circonstances exceptionnelles en cas de retard dans l’accomplissement des obligations déclaratives des contribuables, particuliers ou professionnels, quelle que soit l’imposition visée. 

Par ailleurs, Jérôme CAHUZAC a arrêté un ensemble d’autres mesures concernant les impôts des particuliers et des entreprises : 
> pour les années 2013 et suivantes, les propriétaires pourront demander la révision de la valeur locative foncière des immeubles ayant subi une dépréciation durable significative du fait des inondations;
> en matière de contribution économique territoriale, les entreprises pourront bénéficier des dégrèvements prévus par la loi du fait de la suspension de leur activité.
 
 
A lire sur ici-c-nancy.fr :
Intempéries : après la pluie l'heure du bilan
Inondations Grand Nancy: permanences assurances pour les sinistrés
Inondations: mobilisation dans le Grand Nancy
Inondations: la Porte Verte sinistrée
Inondations: le jour d'après

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV