octobre 17, 2019

Grand Nancy : G-Ny l'application gratuite qui veut révolutionner les déplacements

Grand Nancy. Pour répondre aux nouveaux enjeux de la mobilité dans l'agglomération, le Grand Nancy se met au numérique et a conçu une solution de mobilité par le biais d'une application mobile gratuite et d'un portail Open Data. Des projets novateurs mis en place à partir du 24 août.

g-ny

Finies les vacances, le Grand Nancy effectuait une conférence de presse de rentrée très attendue cet après-midi au sein de la Communauté urbaine. Alors que les chantiers de la Ligne 2 s'achèvent et avant le basculement du réseau de transport prévu samedi avec la mise en service du StanWay, la communauté urbaine a levé le voile cet après-midi sur un élément "indissociable de la démarche technopolitaine" et qui devrait rapidement devenir incontournable, le lancement d'une application G-NY et d'un tout nouveau portail internet Open Data pour faciliter la mobilité de chacun au quotidien. 

Le Grand Nancy surfe donc sur l'essor des technologies et des usages numériques en ajustant sa politique publique en matière de mobilité, un effort qui devrait plaire à tous les détenteurs de smartphones, de tablettes numériques et à la population étudiante très importante dans le Grand Nancy (un habitant sur 6). Un outil qui suit une continuité du projet d'agglomération explique-t-on à la CUGN "nous avons engagé une démarche visant à mettre le numérique au service du mieux vivre ensemble et d'une agglomération qui soit plus créative, encore plus accessible au bénéfice de l'ensemble de l'agglomération et même au-delà" explique André Rossinot à la presse révélant que le projet, véritable défi technique a nécessité des réalisations issues de la stratégie "agglomération numérique" pilotée par un groupe de travail associant toutes les communes du Grand Nancy, de partenaires et l'implication de l'Université de Lorraine, et de la Chambre des commerces et d'industrie de Meurthe-et-Moselle.

« Nous ouvrons une ère nouvelle » déclare satisfait le Président de la communauté urbaine qui compte bien renforcer un peu plus l'attractivité de l'offre de transports. L'application proposera des solutions multiples de déplacement avec de l'info géolocalisée permettant une indication précise des plus proches arrêts de bus, des stations d'autopartages, des bornes de vélos, des solutions de calcul d'itinéraires pour aller d'un point à un autre ou encore des stations de taxis... L'application permettra de comparer les solutions d'itinéraires en terme de mode, de durée, de coût avec une personnalisation des infos. La voiture, n'est pas oubliée  on va pouvoir repérer le parking le plus proche en plus du jalonnement dynamique déjà mis en place. Autre avantage de l'application, les utilisateurs pourront alerter les services de la CUGN en cas de problème sur la voirie de façon interactive et solliciter une intervention par le biais de l'index @llo Voirie. Le véritable défi pour les services sera alors de gérer la réactivité. Toutes les options de l'application ne seront pas mises en oeuvre immédiatement, une première mise à jour interviendra en fin d'année.

Classée ville préférée des étudiants par le Journal le Parisien aujourd'hui en France, le degré d'affection ne devrait pas fléchir « les nouveaux étudiants ne maîtrisent pas forcément les offres de mobilité dans l'agglomération c'est donc une façon de découvrir de nouveaux modes » témoigne Romain Pierronnet président du Conseil de la Vie Etudiante, « une offre très pratique et qui sera très appréciée des étudiants.» L'application G-NY développée par la société Capgemini Technology Services a coûté 300.000 euros à la CUGN.

Open Data : " Un signal très fort de lisibilité internationale » André Rossinot

L'Open Data mis en place le 24 août devrait séduire aussi les étudiants technophiles en quête d'activité numérique.  Sur ce site la CUGN en lien avec les communes mettra en ligne toutes sortes de données et informations sur l'urbanisme pour des collectivités, les professionnels ou encore les citoyens. Un système que seulement 5 ou 6 agglomérations françaises possèdent à l'heure actuelle Nice, Rennes, Toulouse, Strasbourg, Paris, Lyon ont développé ce site de partage. «L'open Data c'est de l'interactivité, la forme la plus moderne de la participation citoyenne » insiste André Rossinot, sur le site figurera également des infos pratiques en temps réel, de la cartographie, la progression des travaux, la durée, les retards, s’il y a une fuite d'eau ou fuite de gaz. Pour le moment 47 fichiers ont déjà été mis en ligne, ils seront accessibles à compter du 24 août.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV