septembre 20, 2019

Municipales 2014 : Les jeunes centristes veulent être actifs

Nancy- Un jour après l'annonce officielle de la candidature de Laurent Hénart, les jeunes centristes du 54 ont élu leur président avec pour objectif de participer pleinement aux prochaines municipales de 2014...

Laki-sola

De gauche à droite Luc Binsinger, Laurent Hénart, Laki Sola, Thomas Elexhauser

Les municipales 2014 se sont accelérées ces derniers jours du côté de l'UDI et des centristes de Meurthe-et-Moselle. En effet, après l’annonce officielle de passage de relais entre André Rossinot et Laurent Hénart et l'élection de ce dernier à la présidence de l'UDI 54 puis d'Alain Chardon, à la tête du Nouveau Centre 54, les Jeunes Centristes élisaient à leur tour leur président samedi en fin de journée dans un établissement de la place Stanislas à Nancy. Sans surprise et à l'unanimité, c'est un jeune villarois de 26 ans Laki Sola qui a été élu président des jeunes centristes de Meurthe-et-Moselle, un département qui est le premier en France à se doter d'une telle structure. En présence de Thomas Elexhauser président national des jeunes centristes, des jeunes radicaux du département et de plusieurs "ainés" comme François Werner, Alain Chardon, Michel Dufraisse ou encore Luc Binsinger venu en "ami", Laki Sola a donc donné son premier discours en tant que chef des jeunes centristes et par la même occasion son premier engagement " je m'engage que des jeunes soient sur les listes de nos candidats et en position éligible" balayant toute idée de participer à la campagne municipale en tant que simple colleur d'affiches ou de distributeur de tracts " les aînés ont besoin des jeunes qui sont porteurs d'idées, même si nous n'avons pas d'ambition démesurée " entendre par là qu'une place en position éligible sur les listes satisferait pleinement les jeunes pousses centristes. 

Hénart se veut rassurant

Le lendemain de l'annonce officielle de sa candidature Laurent Hénart était évidemment présent aux côtés de la classe biberon centriste et son nouveau président qu'il a félicité et surtout rassuré quant à la présence des jeunes sur les listes de l'UDI " oui il y aura des jeunes, à Nancy il y en a toujours eu, la majorité municipale a toujours eu à coeur de faire en sorte que toutes les générations soient représentées, en plus Nancy est une ville étudiante c'est donc normal d'avoir des jeunes sur les listes". Des discussions vont donc être menées avec les cadres de l'UDI avec pour objectif de privilégier " la qualité plutôt que la quantité" insiste l'ancien membre du Modem Laki Sola qui compte " présenter des profils qui seront peut-être issus du monde de l'entreprise et qui proposeront un certain nombre de mesures" et qui feront campagne pour représenter les couleurs politiques de l'UDI. Mais avant de donner des noms, l'heure est au travail sur les idées pour faire des propositions, car " cela n'aurait aucun sens d'aller voir Laurent Hénart et de lui imposer certains jeunes, oui mais pour faire quoi et pour dire quoi ? " clame un Laki Sola très motivé. Ce dernier a déjà gagné la confiance de François Werner qui l'a inscrit sur sa liste et avec lequel le porte à porte dans les rues de Villers lès Nancy a déjà commencé, les municipales c'est dans 9 mois...

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV