octobre 20, 2019

Nancy 2013 l'effet Renaissance en timbres

Le groupe La Poste émet un collector de 10 timbres rendant hommage au patrimoine architectural lorrain hérité de la Renaissance, concrétisation d'un partenariat entre La Poste et le Grand Nancy concernant l'événement Nancy Renaissance 2013

Renaissance.nancy.timbres
Une collection de 10 timbres "spéciale Renaissance Nancy 2013" d'ores et déjà commercialisés dans les bureaux de poste. Crédit photo CG.ici-c-nancy.fr

C'est sous la porterie du palais Ducal à Nancy qu'était présentée vendredi à l'heure du déjeuner la collection de 10 timbres émise à l'occasion de l'événement Renaissance Nancy 2013. Avec ce collector le groupe La Poste, partenaire de la manifestation, a voulu rendre hommage à l'héritage de la Renaissance en Lorraine avec pour objectif de valoriser les participants à l'événement Renaissance Nancy 2013 et de montrer la diversité du patrimoine lorrain issue de cette période riche de l'histoire. Sur cette collection de dix timbres vendue à 8,60€ disponible dans les bureaux de poste de la région et auprès des facteurs, les Lorrains fiers de leur région, mais aussi les touristes pourront retrouver l'Hôtel de Lillebonne ainsi que la porterie et la galerie du palais ducal à Nancy, le château de Fléville, le château de Sandaucourt dans les Vosges, la Cathédrale de Toul, l'Église Saint-Martin de Sillegny en Moselle, le château de Renémont à Jarville la Malgrange, la mise au tombeau de Ligier-Richier à Saint-Mihiel et enfin le visuel de la manifestation Nancy 2013, l'effet Renaissance. 

renaissance.nancy2013.timbres
Crédit photo ici-c-nancy.fr

Pour la présentation de ce collector qui devrait s'arracher comme des petits pains auprès des philatélistes, étaient présents aux côtés de Laurent Hénart, adjoint au maire de Nancy, délégué à la culture, Mme De Lambel, propriétaire du château de Fléville devant Nancy qui s'est réjouie que sa commune soit associée à la manifestation, Mr Lehmann, délégué régional du groupe La Poste, le maire de Saint-Mihiel Philippe Martin et enfin Alde Harmand, adjoint au maire de Toul. L'occasion pour Laurent Hénart de saluer " la mobilisation des territoires lorrains" sans oublier d'égratigner le conseil général de Meurthe-et-Moselle qui ne marquera pas de son soutien l'événement Renaissance au contraire des autres départements de la région. Représentant de La Poste, Mr Lehmann a précisé que les premiers bureaux de poste sont apparus lors de la Renaissance au XVIe siècle et a annoncé l'arrivée prochaine d'enveloppes «prêt à poster» sur la thématique de la manifestation. De son côté Alde Harmand pour la mairie de Toul a indiqué que la Renaissance allait également être fêtée dans sa commune à travers plusieurs manifestations et expositions dans une cité qui a vu naître les travaux de Jean Pèlerin en 1505 sur la perspective artistique. L'occasion également pour Mr Harmand de révéler que la Chapelle des évêques de Toul "bijou de la Renaissance " serait visible au public alors qu'elle est fermée depuis quarante ans et que des travaux sont prévus dans les années à venir. Le mot de la fin pour Philippe Saint Martin, maire de Saint Mihel qui a rendu hommage à la Poste à sa manière en déclarant qu'à l'époque de Louis XIV, une lettre postée dans sa commune où il y avait quinze bureaux de poste arrivait à Paris le lendemain  "aujourd'hui elle met 48 heures " et affranchie avec un timbre Renaissance ?

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV