novembre 20, 2019

Grandes révisions pour le tram de Nancy

Transport- Préconisées par l'Etat, le Grand Nancy procède depuis mi-juillet à la première étape des grandes révisions de la ligne1 et aux travaux de maintenance des dessous de caisse du tram. Ce contrôle devrait améliorer la fiabilité du tram et améliorer le confort des quelque 45 000 voyageurs qui fréquentent la ligne chaque jour.
revisiontram
Grandes révisions pour le tram de Nancy - crédit photo CS -ici-c-nancy.fr

Élevé à plus de deux mètres de hauteur, un sixième tram de la ligne 1 est en pleine révision au dépôt de la communauté urbaine de la zone d'activités Marché de Gros à Vandoeuvre-lès-Nancy, un tram objet de toutes les attentions de l'équipe Bombardier composée de douze mécanos qui se relaient sous les entrailles de l'engin pour une batterie de tests. Au programme : nettoyage et traitement du châssis , remontage des pièces révisées, réglages.... Le tram après plus de dix ans de circulation marque des signes d'usure et de vieillesse principalement dus aux caractéristiques auquel le tram sur pneu est soumis : les conditions météorologiques de Nancy sont plus rudes qu'à Caen, deuxième ville adoptive du tram Bombardier. La neige et le verglas expliquent que les chaussées nancéiennes soient davantage salées ce qui implique de réaliser des traitements spécifiques contre la corrosion.

«Les grandes révisions visent une amélioration de la  fiabilité du tram  et une réduction de ses bruits pour une exploitation jusqu'en 2020-2022 » Christian Parra

Le "procédé est tout-à-fait nécessaire et normal" lâche Christian Parra, vice-président en charge du plan de déplacements urbains et de la politique des transports qui explique que "tous les matériels roulants font l'objet de grandes révisions, tous les dix ans" dans le respect des recommandations de l'Etat. Selon le rapport du Conseil Général de l'Environnement et du Développement Durable et de l'Energie, le tram du Grand Nancy est apte à pousuivre son service jusqu'en 2020-2022 sous condition de ces grandes révisions subventionnées à hauteur de 3,75 M€ par l'Etat.

Le but de l'opération, améliorer la fiabilité des principaux organes de fonctionnement du tram et permettre une exploitation dans des conditions optimales de sécurité pendant encore dix ans. L'enjeu est d'autant plus important que Nancy souhaite se mettre en phase avec le développement du réseau de transports en commun et l'évolution de son Plan de Déplacements Urbains. Les grandes révisions permettront également une diminution des bruits intérieurs et extérieurs notamment au-dessus des unités de guidage.

Trente mois pour réviser les 25 véhicules du réseau

tramrevision2

Le Grand Nancy procédera en deux étapes pour cette cure salutaire du tram,  La première étape réalisée par Bombardier "en raison de la part importante de pièces détachées spécifiques" se déroulera jusqu'en août 2013 avec des interventions réalisées en dessous de la caisse des véhicules : unités de guidage, essieux, articulations ou suspensions pour permettre d'allonger la durée de vie du tram de dix ans.

Puis s'enchainera la deuxième étape jusqu'à la fin 2014 qui s'attachera à la révision des dessus et l'intérieur des caisses : perches, circuits hydrauliques sur le toit mais aussi changement de sol et textile des sièges, révision de la climatisation, ainsi qu'une modernisation des informations disponibles à bord avec des écrans dynamique. Les opérations de cette deuxième phase seront engagées dans le cadre d'une procédure d'appel d'offres...

 a savoir 

Les coûts des grandes révisions
L ecôut global des grandes révisions est de 14M€ HT pour les 25 véhicules. Le coût par véhicule (dessus et dessous de caisse) s'élève à 580 000 € HT (un coût inférieur à l'enveloppe maximale de 750 000 € HT fixé par le Conseil Général de l'Environnement et du Développement Durable.L'Etat subventionne 3,75 M€.  

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
6
7
8
11

Ici-c-Nancy TV