décembre 08, 2019

Marche pour le climat à Nancy : fin de garde à vue pour deux des co-organisateurs

La Marche pour le Climat, Place d'Alliance - photo icicnancyFR La Marche pour le Climat, Place d'Alliance - photo icicnancyFR

Deux co-organisateurs de la Marche pour le Climat à Nancy, Denys Crolotte, membre du MAN Nancy et Florent Compain, Président des Amis de la Terre France, ont été placés en garde à vue à l'issue de la manifestation interdite par la préfecture, samedi après leur arrivée place d’Alliance à Nancy. Ils ont été libérés ce dimanche aux alentours de 12h15 au terme de 21 heures de garde à vue. 

Une arrestation qui indigne les co-organisateurs dénonçant « un acharnement et une tentative d'intimidation intolérables » à la suite d'une manifestation sans heurt ni violence. « Le fait que 73 autres citoyennes et citoyens se soient déclarés co-organisateurs de la marche suite à l'arrêté préfectoral a révélé la détermination citoyenne à se mobiliser pour le climat et la justice sociale. L'arrestation de deux d'entre elles, militants non-violents, est un acharnement et une tentative d'intimidation intolérables dans le contexte d'urgence climatique et sociale actuel », estime Steven Royer, l'un des porte-paroles de la Marche pour le Climat à Nancy. 

Dans un communiqué, la préfecture explique sa décision de ne pas autoriser cette marche pour le climat « compte tenu des appels à manifester des « gilets jaunes » à Nancy, de la difficulté pour les pouvoirs publics de gérer plusieurs manifestations en même temps et des risques de heurts entre manifestants, le préfet a demandé à ses organisateurs le report ou l’annulation de « la marche pour le climat » qui devait se dérouler en même temps. Ces derniers ayant décliné cette demande, le préfet s’est vu contraint d’interdire la manifestation. Les organisateurs, dûment prévenus des risques pénaux qu’ils encouraient, ont décidé le maintien de leur mot d’ordre. »

Les investigations des policiers de la sûreté départementale de Meurthe-et-Moselle doivent se poursuivre dans le cadre de l'ouverture d'une enquête préliminaire. Florent Compain et Denys Crolotte encourent une peine de 6 mois de prison et 7500€ d’amende.

 

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim

Ici-c-Nancy TV