octobre 16, 2019

Grand Nancy : Louison Bobet en sursis, Eric Pensalfini évoque une nouvelle piscine de plein air sur la Méchelle

photo d'archives photo d'archives
Eric Pensalfini et Claude Pourchet ont évoqué lors d’une conférence de presse ce vendredi la création d’une base de loisirs avec piscine sur le plan d’eau de la Méchelle. Le projet s’il était retenu pourrait aboutir à une ouverture au public à l’été 2019. 

Une nouvelle piscine de plein air dans le Grand Nancy, la réflexion est loin d’être farfelue, elle est même prise très au sérieuse et pourrait aboutir à une ouverture au public dès l’été 2019 à croire Eric Pensalfini, vice-président de la métropole du Grand Nancy et Claude Pourchet, directeur des Sports du Grand Nancy. L’annonce a été faite aujourd'hui lors d’une conférence de presse sur la rentrée du pôle aquatique pendant laquelle ont été évoqués les premiers chiffres de la saison estivale dans les piscines du pôle aquatique, le chantier à venir du site Nancy - Thermal et surtout l’avenir de la piscine de plein air Louison Bobet. 

L’unique bassin de plein air souffrant d’importantes avaries techniques liées aux fuites d’eau se dégrade. « Les deux mois d’ouverture nous coûtent très cher » admet l’élu chiffres à l’appui. En intégrant le remplacement de machines, les petites réparations liées aux aléas ou encore les 150 000 euros de consommation d’eau, l’addition est plus que salée pour la métropole. « Pas loin de 400 000 € pour faire tourner le site lors de l’été », assure Eric Pensalfini. Une surconsommation si importante qu’elle pousse à réflexion notamment si elle devait fermée l'été prochain avant même la mi-septembre 2019 à l'occasion des premiers coups de pioche du projet de Nancy Thermal.

Un projet de « petite base de loisirs » au bord du plan d’eau

La réflexion s’est donc portée sur un élément de substitution de la piscine Louison Bobet pour compenser sa fermeture. « On a une réflexion sur un équipement de plein air c’est un peu prématuré de vous le dire, mais on y réfléchit, cela pourrait être une piscine sur la Méchelle qu’on pourrait faire avec l’aviron, le kayak à côté... », détaille Eric Pensalfini.

Autrement dit « une petite base de loisirs sur le plan d’eau de la Méchelle » un peu à l’image de celle de Fréjus qui a préféré des terrains de foot, terrains de BMX... Le projet serait basé sur un bassin hors sol de 25 mètres non olympique doté de quatre ou cinq couloirs. Il serait agrémenté d’un petit bassin et de zones de jeux pour les enfants. « On rentre sur un produit qui aujourd’hui n’existe pas sur la métropole et qui marche plutôt bien dans d’autres agglomérations. C’est ce que cherchent les gens un peu plus de liberté... » commente de son côté Cédric Pourchet. 

Le projet, chiffré dans son ensemble aux environs de 200 000 €, va désormais être soumise aux élus de l’exécutif métropolitain. « Cette décision doit être prise assez rapidement, si on décide de fermer Bobet, il faut engager des travaux pour faire en sorte que cet équipement sur la Méchelle soit opérationnel pour le mois de juillet 2019 », conclut Eric Pensalfini. 

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV