Log in

Fin des travaux de renaturation du Grémillon à Essey-lès-Nancy

  • Écrit par CS
  • Publié dans Grand Nancy
GRAND NANCY. Les travaux de renaturation du ruisseau du Grémillon entrepris à Essey-lès-Nancy ont pris fin...
Gremillon-travaux-1
De gauche à droite. Bertrand Kling, Vice président délégué aux eaux pluviales, à la prévention des inondations et Michel Breuille, maire d'Essey-lès-Nancy ont détaillé les travaux effectués lors d'une conférence de presse ce jeudi 16 novembre 2017   - cp ici c nancy fr

Creusé, remué, dévié, le lit du ruisseau du Grémillon, un affluent de la Meurthe de 6 kilomètres, traversant les communes de Pulnoy, Seichamps, Essey-lès-Nancy et Saint-Max en a vu de toutes les couleurs dans le cadre d’un ensemble de travaux de réaménagement afin de faire face aux inondations. Rappelez-vous, ce petit cours d’eau aux airs pourtant si paisibles avait débordé le 21 mai 2012 lorsque deux orages successifs accompagnés de fortes précipitations s’étaient abattus sur l’Est de Nancy causant le décès d’une habitante d’Essey-lès-Nancy, des centaines sinistrés et des dégâts importants. 

Pour faire face à ces situations de crise et en prévention des débordements, un large projet de réaménagement a été pensé pour agir sur les communes de Essey-lès-Nancy et de Pulnoy où un programme de travaux a été mis en œuvre par la Métropole du Grand Nancy. Un programme visant à « réduire la vulnérabilité des zones urbaines face aux crues, lutter contre les phénomènes d’érosion et de sapement des berges, améliorer la qualité de l’eau pour favoriser le développement de la biodiversité ou encore intégrer le cours d’eau au tissu urbain existant par une meilleure mise en valeur paysager » selon le programme de la maîtrise d’œuvre.

La première phase de ces travaux a débuté au mois de février 2017 à Essey-lès-Nancy et s’est achevée il y a quelques jours. Ils intégraient la suppression d’une partie des tronçons enterrés, la réalisation d’un ouvrage de rétention des crues de 15 000 m3 (l’équivalent de cinq piscines olympiques), le long de l’avenue de Brigachtal (en face des casernes Kléber à Essey-lès-Nancy), la remise à ciel ouvert du ruisseau dans ses parties couvertes, la création de mares et autres zones humides pour favoriser la biodiversité, le déplacement du lit du cours d’eau avec la plantation de plus de 400 arbres, l’élargissement du lit majeur et la renaturation du lit mineur permettant de freiner l’écoulement des eaux à travers une morphologie plus sinueuse. Du côté de l’espace paysager, celui-ci a été revu par la création de pontons longeant le ruisseau et trois passerelles pour les piétons et cyclistes, dont la troisième, située face au magasin Kiabi sera ouverte au cours de l’année 2018. Enfin, les passants et les cyclistes disposeront d’une voie verte sur pilotis le long de l’avenue de Brigachtal.

Les travaux de renaturation démarrés en octobre 2017 se poursuivent à Pulnoy et s’achèveront en juillet 2018. La deuxième tranche de travaux (septembre 2017 à mi-avril 2018) y prévoit notamment la création d’un autre ouvrage de rétention des crues de 3 000 m3 à proximité du collège de Pulnoy, le réaménagement du plan d’eau de la Masserine (des berges en pente douce, des terrasses sur pilotis ....) et la renaturation de l’ensemble du linéaire du cours d’eau à Pulnoy. Enfin, la troisième et dernière étape (de novembre 2017 à juillet 2018) prévoit l’aménagement du bassin de rétention existant des Trèzelots à Pulnoy.

Le coût des travaux du Grémillon s'élève à 4 M€, pris en charge par la Métropole du Grand Nancy, l'Agence de l'eau Rhin-Meuse et la Région Grand-Est.

Gremillon2
Gremillon1

Media