Log in

Heillecourt : après Irma et Maria, trois techniciens Orange du Grand Est en renfort dans les Caraïbes

  • Écrit par CS
  • Publié dans Grand Nancy
Grand Est. Derniers instants de coordination jeudi matin pour trois techniciens Orange de la région Grand Est sur le site technique de la société situé à Heillecourt. L'équipe partira vendredi pour les Caraïbes afin de rétablir les lignes de téléphonie après le passage des ouragans Irma et Maria.
OrangeDepart
Jean Marc Humber de Mulhouse, Kevin Loppé de Nancy et Michel Angibaud de Metz, trois techniciens volontaires originaires du Grand Est renforceront les effectifs de Orange aux Antilles  - crédit photo ici c nancy fr

Les Antilles françaises tentent de se remettre de l’épisode cyclonique qui a notamment touché la Guadeloupe, Martinique, Dominique, Saint-Barthélémy ou encore Saint-Martin. Des conditions qui ont provoqué des dégâts matériels auxquels s’ajoutent sur ces territoires des coupures d’électricité et de téléphonie par dizaines de milliers. Dans le cadre de son plan d’urgence, la société Orange poursuit son déploiement de techniciens dans les Antilles. Après une quinzaine de professionnels dépêchés semaine dernière de Métropole sur place pour prêter main-forte, Orange déploie à nouveau une vingtaine d’autres techniciens qui partiront ce vendredi à midi de l'aéroport de Roissy pour un premier arrêt à Pointe-à-Pitre. 

Michel, Jean-Marc et Kevin, trois techniciens du Grand Est

Candidats volontaires au départ et techniciens aguerris, Michel Angibaud de Metz, Jean Marc Humber de Mulhouse et Kevin Loppé de Nancy se sont rejoints jeudi matin sur le site technique d’Orange situé à Heillecourt avant leur départ vers Paris. Aux Antilles, ils rejoindront les techniciens déjà présents afin de rétablir les lignes suite au passage de l’ouragan Irma et Maria. Un travail de fourmis les attend avec des interventions à Saint Barthélémy, Saint Martin, en Guadeloupe que Martinique. 

Une mission de 15 jours

Les techniciens participeront à des réunions de coordination pour préciser leurs affectations et activités selon les nécessités. L’essentiel de leurs missions consistera notamment à retirer les câbles à terre, détecter les pannes, rétablir les lignes, effectuer des reprogrammations et réparer le réseau avec l’objectif pour Orange que tout soit rétabli dans les cinq semaines. Le 13 septembre dernier « 74 % à Saint Martin et 66 % à Saint Barthelemy du réseau mobile était rétabli » souligne Sylvie Bagnuls, chargée de communication d’Orange.  

Dans la valise des trois techniciens, limitée chacune à 23 kg, des vêtements, des affaires personnelles, mais aussi un peu de nourriture pour se nourrir à leur arrivée. Biscuits, pâtés, biscuits, pâtes de fruits, nourriture iophilisée, mais également de l'outillage et des appareils de mesure. Retour programmé de l'équipe, le 6 octobre.