Log in

André Rossinot et Laurent Hénart favorables à un travail constructif avec Macron

Nancy — André Rossinot, président d’honneur du Parti Radical, s’associe à l’appel lancé lundi par une vingtaine d’élus de la droite et du centre.

rossinot

photo d'archives

Une vingtaine d’élus de la droite et du centre ont salué, lundi 15 mai la nomination à Matignon d’Edouard Philippe jugée comme  « un acte politique de portée considérable. » Ils lancent par la même occasion un appel à leur famille politique de « répondre à la main tendue par le président de la République ». Parmi les signataires, figure le maire de Tourcoing (Nord), Gérard Darmanin, le maire de Nice, Christian Estrosi, mais aussi Thierry Solère, Franck Riester, Arnaud Robinet ou encore Benoist Apparu,  Jean-Louis Borloo et Nathalie Kosciusko-Morizet.

Ils ont été rejoints ce matin par André Rossinot, président d’honneur du Parti Radical qui dans un communiqué déclare s’associer à l’appel lancé par plusieurs personnalités LR-UDI  « Parce que le centre et la droite doivent prendre la mesure de la transformation politique qui s’opère dans notre pays, que c’est l’intérêt supérieur de la France et de l’Europe. »

De son côté, Laurent Hénart estime que l'UDI et LR doivent profiter de la nomination d'Edouard Philippe pour constituer une large majorité constructive « face aux populismes du Front National et de la France Insoumise, il est possible de défendre notre pacte républicain et notre place dans le nouveau monde en votant pour des candidats de la droite et du centre, défendus par l’UDI et LR. » Selon le maire de Nancy et président du Parti Radical, « c’est la seule manière de constituer une majorité ouverte, enfin détachée des vieux réflexes partisans. Une majorité d’intérêt national, qui saura conduire les transformations indispensables et faire de ce quinquennat une période utile pour notre pays. »