mai 25, 2019

Primaire de la gauche : Khirouni et Masson soutiennent Benoît Hamon

Nancy- Chaynesse Khirouni et Bertrand Masson annoncent ce samedi soutenir Benoît Hamon pour la primaire de la gauche.

khirouni

Chaynesse Khirouni, députée de Meurthe-et-Moselle et Bertrand Masson, premier secrétaire fédéral PS 54 et conseiller régional Grand Est annoncent ce samedi soutenir Benoît Hamon lors de la primaire de la gauche qui se déroulera les 22 et 29 janvier 2017. Dans un communiqué, les deux élus « engagés de longue date aux côtés de Martine AUBRY » expliquent ce choix pour cette primaire qui « doit être la première étape du rassemblement de toute la gauche et, pour les citoyens, l’occasion de trancher démocratiquement les orientations politiques que nous portons collectivement. »

Considérant que « face au FN et à une droite ultra-libérale et conservatrice, la gauche doit assumer ses valeurs et son identité », Chaynesse Khirouni et Bertrand Masson estiment «  que le projet défendu par Benoît HAMON nous paraît être le plus cohérent, le meilleur pour mettre en oeuvre un nouveau modèle de développement qui place au coeur la question écologique. Ses propositions permettent d’engager une révolution démocratique nécessaire de nos institutions à bout de souffle. Il porte également l’engagement d’un renforcement de la coopération européenne pour construire, enfin, un modèle social partagé et refonder un destin commun. »

Selon les deux élus socialistes, Benoît Hamon dont le projet « est celui d'une France bienveillante et humaniste, où les citoyens reprennent leur destin en mains en étant le coeur battant d’une démocratie rénovée » a le mérite « de réinventer le logiciel de la gauche en proposant de nouvelles protections face à un monde en mutation. Aujourd’hui, comme lui, nous estimons qu’il nous faut appréhender les véritables enjeux du 21e siècle en écartant les vieilles recettes libérales qui, partout, ont creusé les inégalités et nourri le populisme. » 

Au contraire de Manuel Valls, soutenu par Mathieu Klein, Chaynesse Khirouni et Bertrand Masson estiment « qu'il n'y a pas de gauches irréconciliables » dans un contexte difficile pour leur mouvement « nous connaissons l'état de l'opinion vis-à-vis des partis et du Parti socialiste en particulier. Il nous faut retisser le lien et la confiance avec nos concitoyens qui ont pu être déroutés par des choix et certaines mesures prises durant ce quinquennat. » Selon la députée et le conseiller régional, Benoît Hamon « sera un Président de la République qui engage la France sur un autre chemin et redonne de l'espoir à nos concitoyens et à la jeunesse en particulier. »

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV