Log in

Vidéo. Grève réseau Stan : « la conséquence des choix de la Métropole du Grand Nancy » selon les communistes

  • Écrit par C.G
  • Publié dans Grand Nancy
Nancy- Selon la section de Nancy du parti communiste, la grève qui va toucher le réseau Stan ce week-end est « la conséquence des choix de la Métropole du Grand Nancy.»
bus stan
photo d'archives

Le week-end de la Saint Nicolas va être perturbé par une grève sur le réseau Stan. Un mouvement qui sera très suivi, car pour samedi, aucun bus, ni tram ne circulera dans le Grand Nancy. Les salariés protestent contre le plan de sauvegarde de l'emploi porté par Transdev qui prévoit la suppression de 43 postes, dont 11 chauffeurs. Les syndicats dénoncent également les conditions de travail avec notamment « des tours de plus de huit heures. » 

Si une grande partie de la population et les élus de la majorité de la Métropole se montrent irrités notamment par le choix de débuter le mouvement lors du week-end de la Saint Nicolas, la section locale du Parti communiste déclare soutenir les grèvistes. Ainsi Annie Levi-Cyferman, adjointe au maire de Vandoeuvre et élue à la métropole du Grand Nancy considère cette grève « comme une conséquence des choix de la métropole » notamment suite aux modifications apportées sur le réseau Stan en septembre dernier avec moins de kilomètres parcourus. Un soutien qui intervient alors que le COMEX de Transdev se réunissait cet après-midi, l'occasion de recevoir l'avis négatif du comité d'entreprise, composés d'élus syndicaux, de Transdev Nancy. 

 

L'actualité du réseau Stan, c'est aussi l'avenir de la ligne 1, le tramway sur pneus de Bombardier laissera sa place à un nouveau type de véhicules en 2021, un choix qui sera abordé par la Métropole du Grand Nancy en janvier 2017. Annie Levi-Cyferman estime que cette décision être prise à l'issue d'un débat public « les usagers ont déjà assez souffert des mauvais choix. » L'élue communiste considère que le tram sur rails serait sans doute la meilleure solution, pour autant il faudra que ce dernier puisse monter sur Brabois où certains avancent l'hypothèse d'un téléphérique. Celui de Brest a été mis en service le 19 novembre, mais depuis deux jours il est à l'arrêt pour des questions de sécurité...