septembre 22, 2019

Essey-lès-Nancy : Michel Breuille et Radoine Mebarki unis contre le FN

Nancy- Radoine Mebarki, candidat aux municipales de 2014 à Essey-lès-Nancy a écrit aux habitants de la commune pour les prévenir du danger d'une victoire FN, il a été rejoint dans sa démarche par le maire socialiste Michel Breuille. 

Elections-regionales2015

C'est dans une lettre, neutre de tout logo politique,  que Radoine Mebarki a tenu à prévenir les habitants d'Essey-lès-Nancy du danger d'une victoire FN dans la région Grand Est dimanche prochain. Candidat de l'union de la droite aux municipales 2014, le proche d'Alain Juppé a centré son argumentaire sur l'économie, logique pour celui qui est à l'origine d'une nouvelle formation universitaire sur la reprise d'entreprise dispensée à l'Universite de Lorraine depuis cette année.

Selon Radoine Mebarki, une victoire de Florian Philippot dimanche serait une catastrophe économique « Notre économie, déjà si fragile, ne s'en remettrait pas. Quelles entreprises viendraient s'installer dans une région FN ? Quel créateur investirait toutes ses économies pour lancer son projet en Lorraine ? Combien de sièges de grandes entreprises quitteront notre territoire en raison d'une mauvaise image ? Que deviennent les grands chantiers dont dépend le sort des artisans, des PME, et auto-entrepreneurs ? »

Parce qu’il reste un second tour et « face à un parti manquant cruellement de compétences économiques, il est encore temps de réagir et de faire de notre grande région une terre de sagesse où le bon sens et l'intérêt commun priment sur toutes les considérations politiques » Radoine Mebarki appelle donc à voter pour la liste de Philippe Richert tout comme le maire socialiste de la commune Michel Breuille qui soutient cette démarche et qui s'associe aux propos tenus par son ancien adversaire aux municipales.   

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV