août 18, 2019

Fichage d'élèves musulmans à Béziers : Chaynesse Khirouni condamne

Nancy- Après les propos de Robert Ménard, maire d’extrême droite de Béziers, lundi soir dans l’émission Mots croisés sur France 2, concernant le comptage des éleves musulmans dans sa ville, c’est toute la classe politique qui a fait part de son indignation à l'image de Chaynesse Khirouni députée socialiste de Meurthe-et-Moselle.
khirouni
crédit photo Assemblée Nationale

Si Robert Menard a démenti mardi en conférence de presse toute pratique de fichage, il n’a pas non plus révélé ce qui lui a permis d’annoncer que 64,6 % des élèves de sa commune étaient musulmans. Pour Chaynesse Khirouni « ce fichage illégal d’enfants renvoie aux heures les plus sombres de l’Histoire de notre pays » et de demander « que tous les moyens juridiques soient mis en œuvre pour sanctionner ces pratiques illégales. » 

La députée de Meurthe-et-Moselle estime que cet épisode « illustre parfaitement les méthodes du FN au pouvoir » après les incidents contre les journalistes et les opposants au FN lors du rassemblement du 1er mai. Face à ces incidents, Chaynesse Khirouni appelle à la mobilisation « chacun à notre niveau, pour combattre l’extrême droite, ses actions et ses idées qui mettent gravement en danger notre démocratie, notre République. »

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV