octobre 22, 2019

Ouverture de l'Expo Universelle 2015 à Milan et scènes de guérilla au centre-ville

Italie. L'Exposition universelle Milan 2015 a officiellement ouvert ses portes ce vendredi 1er mai. En marge de la manifestation qui réunira pendant six mois 140 pays et devrait accueillir plus de 20 millions de visiteurs, des affrontements se sont produits entre la police et les manifestants anti-expo.
ExpoUniverselle2015
L'Exposition Universelle a ouvert ses portes au public ce vendredi 1er mai 2015 - crédit photo Expo Milano

La cérémonie d’ouverture officielle s'est déroulée ce vendredi 1er mai en présence du chef de l'État italien Matteo Renzi à l’intérieur de l'Open Air Theater, un grand espace ouvert qui accueillera concerts et réunions officielles. Au programme de cette Exposition universelle, un véritable voyage au gré des saveurs et des traditions des peuples de la Terre sur le thème : « Nourrir la Planète, Énergie pour la Vie » pour aborder des lignes directrices et des pistes pour une nourriture saine, sûre, durable et suffisante pour tous à l'avenir. Pendant les 184 jours de l’événement, le site de l’exposition – qui s’étend sur une surface de plus d’un million de mètres carrés – sera animé par des spectacles, des laboratoires, des expositions, des concerts, des parcours interactifs et sensoriels afin de découvrir tout ce que notre Planète a de bon à offrir. L’exposition réunira pendant six mois plus de 140 pays participants à Milan du 1er mai au 31 octobre 2015. Plus de 20 millions de visiteurs sont attendus. 

Si plus de 200 000 visiteurs se sont déjà enthousiasmés pour cette première journée d’ouverture, en marge de l’Exposition universelle, les médias italiens ont tous relaté des scènes de guérilla qui ont éclaté au centre-ville de Milan au cours de ce même vendredi. Alors qu'une manifestation "No Expo" se tenait dans les rues de Milan en opposition à l’Expo Universelle pour dénoncer un gaspillage de l’argent public et le recours aux travailleurs précaires, une cinquantaine de casseurs sont sortis des rangs pour engager de violents affrontements avec la police. Des dizaines des magasins ont été saccagés, des voitures et des poubelles enflammées. À la fin de la journée une dizaine de blessés était recensée parmi les forces de l’ordre, une dizaine de casseurs a été interpellée. 

« Nous avons arrêté beaucoup de délinquants. Nous serons extrêmement fermes avec ces voyous à capuches. Que personne ne s’imagine qu’ils seront libérés tout de suite ! », a réagi sur Twitter le ministre de l’Intérieur italien, Angelino Alfano.

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV