avril 25, 2019

La base de Nancy-Ochey endeuillée après le crash : les réactions du préfet et d'élus locaux

Nancy- Suite au crash d’un F-16 à Albacete en Espagne qui a durement touché la base aérienne 133 de Nancy-Ochey avec 7 morts et 6 blessés, la classe politique locale et le préfet de Meurthe-et-Moselle ont tenu à réagir.

Abacete1

Chaynesse Khirouni, députée de Meurthe-et-Moselle

« C’est avec une grande tristesse que j’ai appris que sept des huit victimes françaises du crash d’un avion de combat grec de type F -16, survenu lundi en Espagne, appartenaient à la base aérienne 133 de Nancy-Ochey.La base aérienne 133 de Nancy-Ochey paie ainsi un lourd tribut avec 7 tués et 6 blessés.Face à ce drame, toutes mes pensées vont aux familles des victimes, aux militaires blessés ainsi qu’à l’ensemble des personnels de la BA 133. »

Raphael Bartolt, préfet de Meurthe-et-Moselle

« À la suite de l’accident tragique survenu ce lundi 26 janvier sur la base aérienne d’Albacete en Espagne, Raphaël Bartolt, préfet de Meurthe-et-Moselle, très touché par le drame qui vient de frapper très durement la base aérienne 133 d’Ochey, tient à s’associer à la peine des familles et présente toutes ses condoléances aux proches des victimes. Il a une pensée particulière pour les blessés. Il  souhaite,  au  nom  de  l’ensemble  des  services  de  l’État,  apporter  son  soutien  à l’ensemble des personnels militaires et civils de la base dans ce douloureux événement. Il s’est rendu ce matin même à leurs côtés. Il souhaite rendre hommage à l’engagement sans faille des valeureux militaires de la base aérienne, que ce soit dans le cadre d’opérations extérieures ou sur le sol national au service de la défense de la Nation, aujourd’hui endeuillée par ce drame tragique. »

André Rossinot, président du Grand Nancy

« À la suite du dramatique accident survenu lors d’un exercice de l’OTAN en Espagne, André ROSSINOT, Président de la Communauté urbaine du Grand Nancy, exprime son émotion et rend hommage à ces valeureux militaires de la base aérienne 133 de Nancy-Ochey, morts en accomplissant leur devoir. Il s’associe au deuil des familles et des proches des victimes, et a une pensée amicale pour les blessés. Il tient à saluer le courage et le dévouement des militaires et des personnels civils de cette base aérienne, chère au cœur de tous les Grands Nancéiens. Ces pilotes, navigateurs et mécaniciens effectuent des missions difficiles, que ce soit sur le sol français ou dans le cadre d’opérations extérieures pour défendre les valeurs de notre pays. En cette période, où plus que jamais la cohésion nationale et la solidarité doivent être notre priorité, cette disparition brutale rappelle à chacun de nous que le combat pour la liberté ne doit jamais prendre fin."

Laurent Hénart, maire de Nancy

« Hier, la base aérienne de Nancy-Ochey a été frappée par un terrible drame en Espagne, où le crash d’un avion grec F -16 a tué huit Français, dont sept militaires de la BA 133, auxquels il faut ajouter six blessés graves. L’émotion provoquée par cet accident est à la mesure de l’attachement des Nancéiens à la présence historique de l’armée sur notre territoire, dont elle marque fortement l’identité. En ces circonstances tragiques, l’ensemble du conseil municipal et toute la Ville de Nancy s’associent à la douleur des familles des victimes, ainsi qu’à celle de leurs 1 600 collègues soldats et civils en poste à Nancy-Ochey ».

Mathieu Klein, président du conseil général de Meurthe-et-Moselle

«L’accident survenu lundi 26 janvier après-midi sur la base aérienne de Los Llanos en Espagne dans le cadre d’un exercice d’entraînement, a fait de nombreuses victimes. Parmi elles, sept militaires de la base aérienne 133 d’Ochey-Nancy. Six autres personnels du site sont également blessés, certains très grièvement. Au nom des élus et agents du conseil général, je présente aux familles et aux collègues des victimes nos sincères condoléances. Toutes nos pensées également aux blessés. J'ai assuré le commandement de la base aérienne de la disponibilité des équipes du conseil général pour appuyer l'armée et apporter aux familles soutien et assistance.»

Jean-François Husson, sénateur de Meurthe-et-Moselle

« La base aérienne 133 de Nancy - Ochey est aujourd’hui dans le deuil. Elle a payé un lourd tribut lors du drame qui s’est déroulé hier sur la base aérienne d’Albacete en Espagne. Jean-François Husson partage la peine des familles des victimes et exprime toute sa compassion aux blessés de cette tragédie. Le Sénat leur a rendu hommage en observant cet après-midi une minute de silence à l’ouverture de ses travaux. Le Colonel Olivier Lapray lui a fait part de la peine profonde du personnel de la base aérienne 133, touché au coeur par ces événements d’une rare violence. Les territoires de Nancy et Toul sont sous le choc devant ce drame exceptionnel. En s’engageant dans ce métier, nos militaires risquent tout au long de l’année leur vie pour protéger celle de nos concitoyens. Ils interviennent souvent au coeur d’actualités dramatiques pour mieux en préserver la France. Il faut se souvenir que chacun de leur exercice est en premier lieu un entraînement à la guerre. N’oublions jamais ce que nous leur devons.»

Jean-Pierre Masseret, Président du Conseil Régional de Lorraine

« C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai appris le crash d’un avion de combat sur une base de l’OTAN à Albacete en Espagne qui a entrainé la mort d’aviateurs et de mécaniciens appartenant à la base aérienne de Nancy-Ochey. Au nom de tous les Lorrains, je veux rendre hommage à ces militaires et au courage de leur engagement quotidien. Engagement qui les conduit à défendre et garantir l’exercice de la démocratie, à œuvrer pour le maintien de la paix sur le territoire français comme à l’étranger, au péril de leur vie. Aux familles des victimes, à leur commandement ainsi qu’aux personnels de l’Armée de l’air, je tiens à exprimer mes condoléances les plus sincères.»

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV