octobre 16, 2019

« Fées volantes » et poupées « Monster High » : des milliers de jouets dangereux mis en destruction par la douane

FRANCE. La douane a détruit mercredi dans un incinérateur à Créteil plus de 20 000 jouets saisis au cours du mois de novembre par la Task Force Dragon de la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED). Les jouets saisis présentaient des risques d'ingestion de petites pièces ou encore des taux de phtalate 180 fois supérieurs aux normes maximales autorisées !
Dec14DouaneJouet
Plusieurs milliers de jouets dangereux ont été détruits mercredi par la Douane Française - photo Douane Française

Des milliers de jouets ne respectant pas les normes de sécurité en vigueur ont été détruits mercredi par les douanes françaises. Les marchandises, en provenance de Chine, étaient entrées dans l’Union par la Belgique en suspension de TVA, puis « avaient été livrées dans un entrepôt en France à une société-écran, dans le double but d’éviter le paiement de la TVA et les contrôles du respect des normes de sécurité en France » a précisé la douane dans un communiqué. À l’origine de cette saisie, c’est un travail de ciblage sur les conteneurs en provenance de Chine en coopération avec l’attaché douanier compétent pour le Benelux et les autorités de ces pays qui ont permis aux agents des douanes d’intercepter le conteneur au moment de son déchargement en entrepôt.

Des jouets destinés à être revendus dans les bazars ou les marchés

Parmi les jouets détruits, 2616 contrefaçons de « Fées volantes » et 7043 de poupées « Monster High » ont ainsi pu être saisies. Les douaniers ont également intercepté 288 pistolets laser, 2820 postes de radio, 200 chargeurs de téléphone, 468 voitures jouet et 7 800 ballons gonflables présentant d’importantes non-conformités. Le Service commun des laboratoires douane/DGCCRF, sollicité pour l'analyse de ces produits a observé pour sa part, des taux de phtalate 180 fois supérieurs aux normes maximales autorisées, des dysfonctionnements électriques et électromagnétiques, des risques d’ingestion pour les plus petites pièces. Autant d'articles dangereux qui étaient destinés « à être revendus sans facturation dans des bazars, sur des marchés ou à la sauvette » a constaté la douane. Cette prise de jouets s’ajoute à la saisie, par les douaniers du Havre, de 258 mini-motos présentant de graves problèmes de sécurité, notamment des fuites du réservoir sur le pot d’échappement occasionnant un risque d’incendie. Selon les derniers chiffres de la douane, en 2013, la douane française a saisi 7,6 millions de contrefaçons, dont 350 000 contrefaçons de jouets. Les services douaniers ont par ailleurs contrôlé 24 millions d’objets au titre de la réglementation sur les normes techniques parmi lesquels 3,6 millions de jouets. 380 000 d’entre eux ont été retirés du marché, car non conformes et dangereux. 176 000 ont été jugés non conformes. 

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV