juin 17, 2019

Remaniement : Montebourg, Hamon et Taubira sur la sellette, Filippetti claque la porte

Manuel Valls doit annoncer mardi la composition du nouveau gouvernement. Alors que la présence de Arnaud Montebourg, Benoît Hamon et Christiane Taubira se fait très incertaine au sein du nouveau gouvernement, Aurélie Filippetti a déjà exprimé son souhait de ne pas y participer. 

filipetti

Selon les informations de l’hebdomadaire Le Point, François Hollande et Manuel Valls pourraient promouvoir André Vallini, actuel secrétaire d’État chargé de la Réforme territoriale, au ministère de la Justice en remplacement de Christiane Taubira. Ségolène Royal hériterait d’un grand ministère de l’Éducation nationale et de la Culture. La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, qui avait apporté son soutien à Arnaud Montebourg a fait part de sa décision de ne pas prendre part au prochain gouvernement de Manuel Valls préférant « la loyauté à ses idéaux » au « devoir de solidarité » gouvernementale, a-t-elle déclaré dans un courrier transmis à l’Agence France-Presse. 

De moins en moins appréciée, la ministre enchaînait depuis plusieurs mois les critiques et les couacs, du « Tweet Royal », à la gestion controversée du dossier des intermittents en passant par l’annonce de la révocation précipitée de Anne Baldassari en mai dernier au musée Picasso... La locataire de la rue de Valois avait encore fait parler d’elle dans la dernière édition du Canard Enchainé en date du mercredi 20 août. Selon le journal satirique, la ministre avait fait baisser les salaires de 500 à 1000 euros de certains membres de son cabinet. Explication ? La ministre ne supporterait pas de gagner moins que certains membres de son équipe...

=> À lire - La Lettre de Aurélie Filippetti ci-dessous

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV