mai 26, 2019

Lundi 25 mars : journée mondiale de la procrastination

Photo d'illustration / DR Photo d'illustration / DR
Ce lundi 25 mars c'est la journée mondiale de la "procrastination", cette tendance à remettre au lendemain des actions que l'on pourrait faire tout de suite...

Ça vous dit quelque chose ? Différer, remettre au lendemain une décision ou la mise en action de quelque chose que vous deviez faire... À l'occasion de la journée mondiale de procrastination qui a lieu chaque année le 25 mars, JeChange et Odoxa se sont penchés sur cette tendance bien ancrée dans notre quotidien à travers une étude menée à l'échelle nationale. 

Selon les résultats du sondage, 85 % des Français, et 92 % des 18-24 ans, reconnaissent spontanément procrastiner. Pourtant près de deux tiers des sondés souhaitent se défaire, conscients de l'impact de ce comportant sur leur vie quotidienne. Parmi les principaux effets négatifs relevés dans cette étude : procrastiner leur ferait perdre de l'argent (40 %), générerait du stress (54 %), ou encore, des disputes au sein du foyer, notamment chez les jeunes de 25-34 ans (58 %).

Concernant les activités à pâtir de cette mauvaise volonté, on retrouve en première place : les activités physiques et sportives. Ainsi 60 % des personnes interrogées reconnaissent qu’il leur arrive de remettre leur footing ou leur séance de fitness à plus tard. Juste derrière, un Français sur deux (51 %) indique qu’il peine à s’atteler aux tâches ménagères ou à l’entretien de son logement. La santé n'échappe à cette léthargie individuelle puisque 46 % des Français procrastinent pour prendre un rendez-vous médical. 

Les Français sont en revanche plus consciencieux dans leurs tâches administratives et au travail. 33 % d’entre eux déclarent prendre leur temps pour payer leurs impôts ou une amende et seulement 24 % des Français procrastinent au travail. En 2018, ils étaient 49 % à procrastiner au moins 1h par jour au travail. Et vous ? 

Enquête réalisée par Odoxa pour JeChange auprès d’un échantillon de Français interrogés en ligne les 13 et 14 février 2019. Échantillon de 1 000 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. 

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV