avril 19, 2019

SNCF : inOui sur les rails

Crédits : Alstom Crédits : Alstom
Transport. Un an après l'avoir annoncé, la SNCF déploie inOui sur le territoire français afin de remplacer le classique TGV. Pour les voyageurs, ce changement s'accompagne d'une montée en gamme... 

Après Ouigo, l'offre TGV low cost, place à inOui ! Une nouvelle offre TGV « réinventée et généralisée, pour une expérience enrichie, mais sans changer le prix » pour remplacer le TGV classique, promet la SNCF. 

Pour accompagner cette évolution et faire grimper en gamme le train à grande vitesse, beaucoup d'éléments ont été revus. À commencer par l'intérieur des trains, dans les TGV inOui, le voyageur dispose de davantage d’espace pour ses jambes, d’un siège inclinable et d’une prise électrique dans un univers redéfini aux codes de la marque. Son accueil est aussi repensé dès l’arrivée en gare et jusqu’à destination avec des conseillers clientèle, des équipes accueil embarquement, des chefs de bord, des baristas, hôtes propreté... La connexion à internet avec le WiFi est également généralisée dans toutes les rames. 

Un investissement de plusieurs milliards d'euros 

Pour moderniser en profondeur l'offre TGV, la SNCF dit avoir investi 1,5 milliard d’euros dans 55 nouvelles rames sur l'axe Atlantique et mené un travail de rénovation en profondeur sur 224 rames TGV. Au total, ce sont 279 rames au standard de TGV inOui qui devraient circuler à horizon 2020. 

Autre investissement, 300 millions d’euros pour déployer le WiFi gratuit à bord et 50 millions pour développer l’accueil embarquement assurant la tranquillité des voyageurs à bord des trains. Auquel il faut ajouter près de 3 milliards d’euros pour quelques 100 « TGV du futur » en cours de conception avec Alstom, il s'agira d'un TGV dernière génération à la fois écologique, connecté, confortable et plus économique.

À l'est sur les rails de Strasbourg, Metz et Nancy

Depuis jeudi 20 septembre, inOui a donc remplacé le TGV sur les lignes Paris à Lyon, Paris à Strasbourg, Metz et Nancy. Le déploiement sur les lignes Paris-Marseille, Paris-Nice et Paris-Lille sera quant à lui effectif fin 2018. D'ici 2020, toutes les liaisons grande vitesse classiques basculeront en inOui, marquant la fin de la marque TGV. 

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV