décembre 10, 2018

Rentrée des classes : les montants de l'Allocation Rentrée Scolaire 2018

RENTRÉE. L’Allocation Rentrée Scolaire (ARS) sera versée à partir du 16 août à près de 3 millions de foyers français bénéficiaires. Son montant diffère selon l'âge de l'enfant concerné. Tout ce qu'il faut savoir sur cette aide.
Rayon de fournitures scolaires dans un hypermarché de la banlieue de Nancy. crédit photo ici c nancy fr

Alors que les départs se poursuivent pour des millions de Français, les grandes surfaces installent déjà les rayons des fournitures scolaires. Des achats incontournables pour les familles qui pourront compter une fois de plus cette année sur l'allocation de rentrée scolaire (ARS). Cette aide destinée aux familles est versée, sous conditions de ressources, aux familles ayant au moins un enfant scolarisé et âgé de 6 à 18 ans. Un coup de pouce qui permet chaque année d’aider les familles à financer les dépenses de la rentrée scolaire, acheter des vêtements et payer pour certains les activités sportives de l'année de leur enfant.

L’allocation de rentrée scolaire (ARS) dont le montant dépend de l’âge de l’enfant sera versée aux familles à partir du 16 août (ou dès réception du justificatif nécessaire pour les apprentis et les étudiants salariés).

À la rentrée scolaire 2018, les montants de l’ARS sont de :
367,73 euros pour un enfant de 6 à 10 ans 
388,02 euros pour un enfant de 11 à 14 ans 
401,47 euros pour un enfant de 15 à 18 ans 

Conditions d'obtention

Le versement de l'ARS est soumis à conditions. Les revenus des bénéficiaires ne doivent en effet pas dépasser un certain plafond, qui diffère selon le nombre d'enfants présents au sein du foyer. Pour calculer ce seuil en 2018, le "plafond de ressources" enregistré en 2016 est pris en compte. Il est fixé à 24.453 euros pour un enfant, 30.096 euros pour 2 enfants, 35.739 euros pour trois enfants et puis 5.643 euros par enfant supplémentaire.

=> Déjà allocataire, il n’y a aucune démarche à faire pour les enfants de 6 à 16 ans. Il faut simplement avoir déclaré ses revenus 2016 aux impôts, à la caisse d’allocations familiales (Caf) ou la caisse de mutualité sociale agricole (MSA). Pour les enfants de 16 à 18 ans toujours scolarisés, les parents n’auront plus à fournir de justificatif de scolarité. Désormais, une simple attestation sur l’honneur leur permettra d'assurer que leur enfant est bien scolarisé .

=> Pour ceux qui ne sont pas allocataires, il faut effectuer une déclaration de situation ainsi qu’une déclaration de ressources auprès de la Caf ou de la MSA.

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV