novembre 18, 2018

Reconversion réussie pour Doriane formée au métier de technicienne d'intervention

Le 17 mai 2018, Orange organise dans toute la France, l’évènement "Hello Jobs" un salon consacré à l’emploi. L’occasion de découvrir quelques-uns des métiers d’aujourd’hui et de demain. Entretien avec Doriane Lerdung, technicienne d’intervention client entreprise à Metz qui nous parle de son parcours, sa fonction et ses missions sur le terrain... 

Doriane Lerdung a 23 ans. Embauchée en Contrat à durée indéterminée (CDI) en juin 2017 par Orange en tant que technicienne d’intervention client entreprise, cette jeune femme dynamique sillonne chaque jour l'agglomération messine pour se rendre aux adresses des clients entreprises et grands comptes afin de leur offrir service et conseil. Installer de l’équipement réseau, répondre aux problèmes, dépanner, assurer la maintenance, effectuer des programmations font partie des missions de son quotidien. Son parcours s’inscrit dans le cadre d’une reconversion. 

De l'univers de la communication au métier de technicienne...

Avant d’intégrer l’entreprise, la jeune femme originaire d’Alsace admet ne pas avoir eu de connaissance particulière dans le domaine des nouvelles technologies ou de la technique. En alternance dans un autre grand groupe et une licence professionnelle chargée de communication en poche, elle explique avoir d’abord cherché du travail dans son domaine... En vain. Pour ne pas rester inactive, elle entreprend une reconversion. « Comme je ne suis pas quelqu’un qui reste sans travail pendant des mois, j’ai essayé de rechercher autre chose et de me reconvertir dans un domaine où il y avait potentiellement plus de débouchés que celui dans lequel j’avais fait mes études. Je me suis rendu compte qu’il y en avait beaucoup plus dans le milieu technique que dans la communication » affirme-t-elle. À cette époque, par le bouche-à-oreille, Doriane entend parler de l’ouverture d’une classe de techniciens reservée aux femmes et proposée à l’Afpa de Remiremont (Vosges) par Orange. Un dispositif de féminisation des filières techniques engagé par l'opérateur pour augmenter la mixité dans ses équipes. Elle postule. Son profil retenu, elle suit avec succès pendant plusieurs mois cette formation de technicien réseau et télécommunication d’entreprise puis travaille durant une année en alternance à Orange. 

"Il y a deux ans, vous m'auriez dit que j'exercerais ce métier, je ne l'aurais pas forcément pensé"

Doriane, Technicienne d'intervention client entreprise à Metz 

Ses fonctions et son quotidien

Titularisée en juin 2017, elle parcourt désormais le bassin messin et ses alentours pour se rendre chez les clients. « Je suis un peu la première personne que les clients voient lors d’un dépannage, leur premier interlocuteur », souligne Doriane. « L’écoute, la relation clientèle et la courtoisie sont essentielles pour exercer ce métier », estime la jeune femme. Parmi les autres spécificités de son emploi, l’autonomie. « J’ai appris à être totalement autonome à travers l’installation d’un système téléphonique. Il faut savoir s’organiser, pour faire les choses dans l’ordre chez le client, maîtriser le langage technique et les procédés manuels ».

Des qualités que la technicienne met au service des clients entreprises et grands comptes d’Orange. Un secteur plus complexe que celui des particuliers, défini avec un central d’appel, des serveurs et des installations plus élaborées qu’une simple box. Son travail consiste aussi par de la programmation, la mise en place d’une messagerie d’attente, d’un répondeur programmé pour se mettre en route à une certaine heure... Elle met aussi en service des lignes téléphoniques ADSL, prend en charge une partie du Service Après Vente et du dépannage afin de répondre aux demandes du client suite à une panne ou un besoin de modification sur son installation. 

Un métier accessible

Si on lui demande ce qu’elle préfère dans son métier ? L’autonomie et la pluralité des missions de son quotidien, vous répondra-t-elle. Aujourd’hui, c’est un regard enthousiaste que Doriane porte sur son parcours. « Il y a deux ans, vous m’auriez dit que j'exercerais ce métier, je ne l’aurais pas forcément pensé ».

Elle garde en mémoire la formation qu’elle a réalisée à l’Afpa, « il y avait tellement de profils différents que je me suis rendu compte que c’était accessible à tout le monde, certaines avaient une quarantaine d’années et étaient issues d’un domaine complètement différent... Elles ont réussi. C’est un métier accessible ». Doriane l’a expérimenté et en a fait son métier. « Avant, je n’avais jamais percé un mur, aujourd’hui je tire les fils... Des choses en tant que fille qu’on ne pratique pas tous les jours... ». 

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV