octobre 20, 2019

Baccalauréat 2021 : 4 épreuves écrites et un grand oral

Éducation. La réforme du baccalauréat a été dévoilée mercredi 14 février en Conseil des ministres. La nouvelle formule prévoit 4 épreuves majeures et un grand oral et devrait entrer en vigueur en 2021.
Travail-Cours
photo d'illustration

Le gouvernement a levé le voile mercredi sur la nouvelle formule du bac. Le nouveau baccalauréat, dont la première session aura lieu en 2021 ne comportera plus que quatre épreuves écrites et un grand oral, a annoncé mercredi Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education nationale. En outre, les Séries L, ES et S (littéraire, économique et social, scientifique) disparaissent et sont remplacées par un tronc commun : français, philosophie, histoire, géographie, deux langues vivantes et du sport, plus deux spécialités au choix en terminale. 

Concernant les spécialités, elles pourront être choisies entre : arts, écologie, agronomie et territoires, histoire géographie, géopolitique et sciences politiques, humanités, littérature et philosophie, langues et littératures étrangères, mathématiques, numériques et sciences de la vie et de la Terre, sciences de l'ingénieur, sciences économiques et sociales ou physique chimie. 

Le grand oral d’une durée de 20 minutes se déroulera en deux parties face à un jury de trois personnes, il comprendra "la présentation du projet, adossé à une ou deux disciplines de spécialité choisies par l’élève" ainsi qu'un "échange à partir de ce projet permettant d’évaluer la capacité de l’élève à analyser en mobilisant les connaissances acquises au cours de sa scolarité, notamment scientifiques et historiques". 

Selon les annonces faites, le nouveau baccalauréat reposera pour une part sur un contrôle continu et pour une autre part sur des épreuves terminales. Le système de notation prévoit que 60% viendront des épreuves écrites et du grand oral et 40% des contrôles réalisés en première et en terminale.

Pour obtenir le baccalauréat la moyenne générale reste de 10/20, l'instauration de note éliminatoire ou de note plancher ayant été écartées. Le rattrapage est maintenu, « en tant que seconde chance », souligne le ministère.

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV