juin 19, 2019

Sécurité routière : moins de morts sur les routes, mais plus d'accidents et de blessés

En 2017, la mortalité routière connaît une légère baisse, mais le nombre d'accidents progresse. 
AccidentRoute
Photo d'illustration

En 2017, selon les estimations provisoires de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) communiquées ce jeudi, 3 693 personnes ont perdu la vie sur les routes de métropole et des Outre-mer, soit un recul de 45 décès comparé à 2016 (-1,2 %), annonce aujourd'hui la sécurité routière. Comme chaque année, les résultats définitifs ne seront cependant connus qu'au printemps.

Davantage de blessés sur les routes en 2017

En métropole, ce sont 3 456 personnes qui ont perdu la vie en 2017, soit une légère baisse de 0,6 % de morts sur les routes, 21 de moins qu'en 2016. Selon ce bilan annuel, les accidents corporels, les personnes blessées et les hospitalisations à la suite d'un accident de la route, sont eux en hausse. Le nombre d'accidents corporels est de 58 894 contre 57 522 en 2016, il progresse de 2,4 % soit 1 372 accidents de plus. Le nombre de personnes blessées suit cette tendance avec 74 066 personnes blessées en 2017, soit 1 421 de plus qu'en 2016 (+2 %). Au total, 27 674 personnes ont été hospitalisées plus de 24 heures contre 27 187 en 2016, soit 487 de plus (+1,8 %).

Par catégorie d'usagers, en métropole, la mortalité routière est en hausse pour les motocyclistes, avec 669 décès (+ 56 tués ; + 9 %), pour les cyclistes, avec 172 décès (+10 tués ; + 6 %) et, enfin, pour les automobilistes, avec 1 770 décès (+ 10 tués ; + 1 %). Toutefois, la mortalité routière des piétons diminue (488 décès ; -71 tués ; - 13 %).

Le facteur de la vitesse excessive ou inadaptée pointé du doigt

"L’analyse des accidents mortels en 2017 montre que la vitesse excessive ou inadaptée reste la cause principale, suivie de la surconsommation d’alcool, qui connaît une légère hausse. Le non-respect des règles de priorité, en légère baisse, constitue le troisième facteur d’accident, surreprésenté en agglomération." affirme la Sécurité routière dans un communiqué. 

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV