Log in

Fusillade aux Champs-Elysées : un policier tué, l'assaillant abattu

Une fusillade a éclaté ce jeudi soir sur les Champs-Elysées à Paris, un policier a été tué.

ChampsElysee1

Une fusillade a éclaté ce soir vers 21h à Paris sur l'avenue des Champs-Elysées. Un policier a été tué et un autre est grièvement blessé. L'homme à l'origine de la fusillade a été abattu selon la Préfecture de Police qui a conseillé sur Twitter d'éviter ce secteur. Les tirs auraient eu lieu à l'angle de la célèbre brasserie parisienne du Fouquet's, devant le magasin Yves Rocher. Les circonstances exactes de cette fusillade ne sont pas connues alors qu'un hélicoptère tourne toujours au-dessus de l'avenue des Champs-Elysées.

22h00 : Selon Yves Lefebvre, secrétaire général du syndicat Unité SGP-FO, interrogé sur CNews, l'assaillant a tiré froidement sur deux policiers occupés à assurer la sécurité autour d'une manifestation de motards en colère. Les autres forces de l'ordre présentes sur place ont abattu l'assaillant. Selon le syndicaliste, un homme serait en fuite. 

22h15 :  La section antiterroriste du parquet de Paris ouvre une enquête, cela confirme donc l'hypothèse d'une attaque terroriste. 

22h22 : Sur Twitter, le Ministère de l'Intérieur annonce outre le décès du policier, que deux autres sont grièvement blessés. Il est confirmé également que les forces de l'ordre ont abattu l'assaillant. 

22:50 : Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère de l'Intérieur, a dévoilé le déroulé des faits : peu avant 21 heures, au 102 Champs Elysées, un véhicule s'est arrêté devant un car de police, avec des effectifs à l'intérieur et d'autres en sécurisation sur le trottoir. L'agresseur en est sorti et a immédiatement ouvert le feu. Il a ouvert le feu en blessant mortellement un policier de la préfecture de police de Paris. Il a tenté de prendre la fuite en courant en visant les policiers, il a réussi à en blesser deux autres à priori trés sérieusement, et leurs collègues ont riposté en le tuant. 

Pierre-Henry Brandet a assuré qu'il n'y a pas de deuxième policier décédé. Concernant l'identification de l'assaillant " elle n'est pas établie de manière précise et claire " alors que l'existence d'un complice n'a pas confirmé ou infirmé par le porte-parole du ministère.

23h20 : François Hollande a fait une déclaration depuis l'Elysée lors de laquelle il a confirmé qu'il s'agissait d'une attaque terroriste. Le président a également indiqué avoir convoqué un conseil de défense demain matin à 8 heures avant de rendre hommage à la victime  "Chacun comprendra que mes pensées vont vers la famille du policier qui a été tué, et vers les policiers blessés. Un hommage national sera rendu à ce policier qui a été lâchement assassiné." 

23h35 : L'Etat islamique a revendiqué l'attentat des Champs-Elysées via son organe de propagande Amaq. Selon l'organisation djihadiste, l'attaque aurait été commis par un Belge.

Media