Log in

Le mois de mars le plus doux depuis 1900, ex aequo avec 1957

Météo. Après un mois de février très doux, la France a connu des températures très printanières tout au long du mois avec une température moyenne en France de 11°C, un record !

PlaceStan.Soleil

 
Après un mois de février très doux, la France a connu des températures très printanières tout au long du mois, plaçant mars 2017 : "au 1er rang des mois de mars les plus chauds sur la période 1900-2017, ex-aequo avec celui de 1957" souligne aujourd'hui Météo France. 
 
Les températures relevées ont été de 2 à 3 °C au-dessus des normales sur la quasi-totalité du pays, localement 3 à 4 °C sur le flanc est. Elles ont été un peu plus conformes aux valeurs de saison sur un petit quart sud-ouest. Les gelées ont été très peu fréquentes y compris dans le Nord-Est. En moyenne sur la France et sur l'ensemble du mois, "la température a atteint 11 °C, soit 2.3 °C au-dessus de la normale" selon l'organisme météo.
 
Outre la douceur, c'est une pluviométrie excédentaire sur la majeure partie de l'Hexagone qui a été observée par Météo France lors de cette période avec des cumuls une fois et demie supérieurs à la normale du Poitou-Charentes au Limousin et au Languedoc-Roussillon ainsi qu'en Provence – Alpes – Côte d'Azur. Les cumuls ont atteint deux à trois fois la normale sur le nord de Midi-Pyrénées, ainsi que des Pyrénées-Orientales au Gard et à l'Ardèche. En revanche, les précipitations ont été déficitaires sur la Corse, la Bretagne, des Hauts-de-France au nord de la Lorraine ainsi que plus localement du sud de l'Alsace au nord de l'Isère. En moyenne sur le pays, la pluviométrie a été supérieure à la normale de plus de 20 %.
 
Du côté de l'ensoleillement, il s'inscrit proche de la normale sur une grande partie du pays. Il a été plus généreux le long des frontières du Nord et du Nord-Est ainsi qu'en Corse et a été en revanche déficitaire de la Normandie aux Landes.