avril 24, 2019

Violences et cambriolages dans le Grand Est : moins de délits dans les Vosges et le Bas-Rhin

France. Le quotidien le Figaro dévoile ce matin une radiographie des violences et des cambriolages, département par département basée sur les chiffres de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (Ondp). Dans le Grand Est, ce sont les départements de la Marne et de l'Aube qui détiennent le pourcentage le plus important de crimes et délits ainsi que de cambriolages...
police-Nancy

Près de 3,7 millions de crimes et délits enregistrés en France en 2016 par la police et la gendarmerie, dans les départements et la violence n’a jamais été aussi forte souligne Le Figaro aujourd'hui. Dans ce dossier spécial, le quotidien a compilé les derniers chiffres de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (Ondp) et livre son classement 2016 des crimes et délits, département par département. En tête de ce classement bleu, blanc, rouge, on retrouve la Seine-Saint-Denis et ses 18 agressions pour 1 000 habitants, Paris, les Bouches-du- Rhône (11 faits pour 1 000 habitants). Dans les départements plus lointains, tous les records sont battus, constate le Figaro. C'est le cas, de la Guyane où plus de 23 faits de violence pour 1 000 habitants sont recensés ou encore de la Guadeloupe.

Pour les cambriolages, le Rhône, avec près de 17 000 faits comptabilisés en un an, détient la palme du taux de vols avec effractions dans les logements, les bureaux et les locaux commerciaux (9 faits pour 1 000 habitants), juste devant la Haute-Garonne, l’Isère, la Guadeloupe, ou encore le Tarn-et-Garonne. 

En région Grand Est, c'est la Marne et l'Aube qui concentrent le plus de délits. Ainsi ce sont près de 9 faits de violence pour 1000 habitants qui sont recensés dans le département de la Marne, le département de l'Aube est lui le plus en proie aux cambriolages (plus de 6 pour 1000 habitants). Les Vosges et le Bas-Rhin affichent davantage de quiétude avec seulement 4,77 faits de violence pour 1000 habitants dans les Vosges et 2,94 cambriolages pour 1000 habitants dans le Haut Rhin. Pour comparaison, la Meurthe-et-Moselle comptabilise 6,86 faits de violence pour 1000 habitants et 3,86 cambriolages pour 1000 habitants. La Meuse (5,60 faits de violence pour 1000 habitants et 4,50 cambriolages pour 1000 habitants), la Moselle (5,99 faits de violence pour 1000 habitants et 4,21 cambriolages pour 1000 habitants).

Dans les départements du Grand Est en 2016... Ardennes (7,13 faits de violence pour 1000 habitants / 3,93 cambriolages pour 1000 habitants) ; Aube (8,28 / 6,37)Marne (8,97 / 5,59) ; Haute-Marne (6,42 / 4,39) ; Meurthe-et-Moselle (6,86 / 3,86) ; Meuse ( 5,60 / 4,50) ; Moselle ( 5,99 / 4,21 ) ; Bas-Rhin (6,87 / 2,94) ; Haut-Rhin ( 6,71 / 3,82 ) ; Vosges4,77 / 4,35).

Selon le « tableau de bord » 2016 de la Direction générale de la police nationale (DGPN), les violences en France seraient en hausse de 4 %, avec plus de 400 000 faits déclarés en zone police.

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV