octobre 16, 2019

Cambriolages, attaques de DAB dans le Grand Est : quatre personnes placées en détention (JIRS de Nancy)

Nancy et région. Plusieurs individus ont été placés en garde à vue, mardi 18 octobre 2016, ils sont suspectés d'être impliqué dans une dizaine d'attaques de DAB, cambriolages et destructions de véhicules dans le Grand Est de la France. Le préjudice s'élève à plusieurs centaines de milliers d'euros, selon la Juridiction Inter-Régionale Spécialisée de Nancy.

DAB
Photo d'illustration www ici c nancy fr

Dans le cadre d'une information judiciaire confiée depuis le 5 avril 2016 à un juge d'instruction de la Juridiction Inter-Régionale Spécialisée de NANCY, notamment des chefs de vols et tentatives de vols en bande organisée, recels en bande organisée de vols en bande organisée, destruction de biens par moyens dangereux pour les personnes en bande organisée, association de malfaiteurs en vue de la préparation de crimes et de délits punis de 10 ans d'emprisonnement, les enquêteurs des Sections de Recherche de Bourgogne, Champagne-Ardennes, Franche-Comté  et de l'Office Central de Lutte contre la Délinquance Itinérante (OCLDI) ont procédé, le mardi 18 octobre 2016, à l'interpellation en Côte d'Or et en Haute-Marne, de quatre malfaiteurs soupçonnés d'avoir participé à une dizaine d'attaques de DAB à l'explosif gazeux sur le Grand Est de la France.

Selon un communiqué de la JIRS de Nancy (Juridiction interrégionale spécialisée), ces derniers seraient également impliqués dans d'autres actions avec la "commission de cambriolages dans des commerces et bureaux de tabac dans l'Est de la France, ainsi que des vols puis des destructions par incendie de véhicules". Le préjudice global est estimé à plusieurs centaines de milliers d'euros, évalue la JIRS.

Une vaste opération pour neutraliser les suspects impliqués dans des "vols de manière répétée dans les départements de la Haute-Marne, de la Haute Saône, de la Côte d'Or, des Vosges depuis 2015" avait d'abord été mise en oeuvre. Elle avait conduit à une action concertée de l'Office Central de Lutte contre la Délinquance Itinérante, des régions de gendarmerie et Sections de Recherche de Bourgogne, Champagne-Ardennes et Franche-Comté.

Mardi 18 octobre 2016, une soixantaine de gendarmes, appuyés par trois équipes cynophiles spécialisés dans la recherche de billets, ont interpellé à leurs domiciles les quatre auteurs présumés et leurs compagnes. A l'issue de leur garde à vue, le 20 octobre 2016, ces quatre personnes ont été mises en examen et placées en détention provisoire.

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV