octobre 22, 2019

Saint-Dié refuse l’inhumation du terroriste Abdel Malik Petitjean

Le maire de Saint-Dié-des-Vosges, David Valence, a fait part de son refus d'inhumer l'un des deux auteurs de l'assassinat du prêtre Jacques Hamel. Abdel Malik Petitjean est né à Saint-Dié des Vosges en 1996.

AbdelPetitjean

Après la ville de Montluçon (Allier) qui s’est opposée à l’inhumation du terroriste, commune où la famille de Abdel Malik Petitjean avait en effet vécu entre 2008 et 2012, le maire de Saint-Dié a fait savoir que sa commune, non plus, n’accueillerait pas la dépouille du terroriste né en 1996 sur la commune. 

Dans un communiqué de presse, David Valence déclare que « Suite à l’odieux attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, le nom de Saint-Dié-des-Vosges a été trop fréquemment cité dans la presse ». L’édile évoque également la question de l’inhumation « À l’heure où se pose la question du lieu d’inhumation, le maire de Montluçon (Allier) a déjà fait savoir qu’il n’accéderait pas à la demande de la famille. La municipalité de Saint-Dié-des-Vosges, de son côté, n’a pas été saisie pour le moment d’une telle demande. Mais elle partage la position des élus de Montluçon. Il nous semble évident que l’inhumation d’un terroriste doit s’effectuer dans des conditions maximales de sécurité et de discrétion. En aucun cas nous n’autoriserons donc une telle inhumation sur le territoire de notre commune, si la question venait à se poser » conclut-il. 

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV