avril 19, 2019

Attentats : Foued Mohamed-Aggad, le troisième kamikaze avait tenté le concours pour devenir... policier

FRANCE. Identifié comme le troisième kamikaze du Bataclan, Foued Mohamed-Aggad âgé de 23 ans avait d’abord voulu rejoindre la police puis l’armée avant de partir fin 2013 pour la Syrie, révèle le Parisien. 
FouedMohamedAggad
Foued Mohamed-Aggad source Facebook

Avec Samy Amimour et Ismaël Omar Mostefaï, Foued Mohamed-Aggad, 23 ans est le troisième kamikaze identifié qui a pris d’assaut la salle de spectacles du Bataclan vendredi 13 novembre. L’homme qui a vécu dans l'Est de la France, à Wissembourg, une petite commune du Bas-Rhin, proche de Strasbourg avait d'abord mené une existante normale. 

Inconnu des services de police, sans aucun casier judiciaire, le jeune homme était apprécié dans le quartier dans lequel il vivait où il était considéré comme « un modèle pour tous les jeunes issus de l’immigration » selon un voisin interrogé par le Parisien. Foued avait tenté de rejoindre les rangs de la police en passant le concours d’entrée, sans succès. « Il l’a manqué, comme il a échoué à intégrer l’armée », raconte encore au journal un ancien voisin de palier. L'homme était ensuite parti en Syrie fin 2013 où il était vraisemblablement resté jusqu'aux attentats...

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV