août 25, 2019

L’association 40 millions d’automobilistes lance un site internet pour signaler les routes en mauvais état

FRANCE. L’association 40 millions d’automobilistes lance ce jeudi 26 novembre une plateforme de signalement pour répertorier les routes de France en mauvais état. Objectif, inciter les autorités en charge de l’entretien des routes de faire les travaux.
Route.Nancy1
photo d'illustration - crédit ici c nancy fr

Chaussées dégradées, intersections dangereuses, manque de signalisation... Pour diminuer la part des accidents de la route liés à l’infrastructure routière, l’association 40 millions d’automobilistes a choisi de mettre en lumière l’importance d’un réseau routier bien entretenu et pour cela elle s’attaque aux problèmes des infrastructures. Ce jeudi, l’association lance en effet une plateforme pour recenser les routes dangereuses via le site Internet www.jaimalamaroute.com

« Avec “J’ai mal à ma route”, les automobilistes pourront dénoncer les manquements de leurs élus en termes d’entretien et d’équipement des routes en infrastructures de sécurité. L’association se fera porte-parole des usagers pour demander officiellement la remise en état des routes dangereuses, identifiées grâce aux signalements des automobilistes » explique Daniel QUERO, président de « 40 millions d’automobilistes ».

Pour signaler les routes en mauvais état, les internautes sont invités à remplir un bref formulaire en ligne dans lequel il leur est demandé d’identifier la portion de route concernée et de décrire les dégradations observées. Des photographies pourront également être jointes à cette description. Une carte des routes les plus dégradées et les témoignages ainsi recueillis seront vérifiés et analysés, explique l’association. Les routes les plus souvent dénoncées comme étant dégradées feront l’objet d’un recoupement avec les données de l’accidentalité routière, qui permettra de savoir si des accidents ont déjà eu lieu sur ces routes. Grâce à ces informations, l’association « 40 millions d’automobilistes » établira au début de l’année 2016 un classement des routes les plus dégradées pour chaque département et interviendra officiellement auprès des collectivités responsables pour demander la remise en état des chaussées pour assurer la sécurité des usagers.

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV