avril 23, 2019

La France détruit deux camps d'entraînement de Daech

Nancy- La France a riposté ce dimanche aux attaques survenues vendredi à Paris en détruisant deux camps d'entraînement en Syrie.
OperationsMilitairesOPEX
crédit photo Armée Française

La France a décidé de riposter rapidement aux attaques survenues à Paris vendredi soir. Ainsi près de 48 heures après les attentats, ce dimanche 15 novembre à 19H50 et 20H25, la force Chammal a frappé des infrastructures opérationnelles tenues par Daech à Raqqah en Syrie. Le ministère de la Défense annonce que les 2 objectifs visés par les frappes ont été détruits par vingt bombes. Le raid était constitué de 12 aéronefs français, dont 10 avions de chasse, qui ont été engagés simultanément à partir des Émirats Arabes Unis et de la Jordanie. 

Planifiée sur des sites préalablement identifiés lors des missions de reconnaissance réalisées par la France, cette opération a été conduite en coordination avec les forces américaines. Le premier objectif détruit était utilisé par Daech comme poste de commandement, centre de recrutement djihadistes et dépôt d’armes et de munitions. Le deuxième objectif abritait un camp d’entraînement terroriste.

Ces attaques démontrent que la France a décidé de réagir rapidement aux attentats de vendredi soir, une manière également pour François Hollande de montrer aux Français sa fermeté face aux terroristes. Les frappes aériennes pourraient s'intensifier dans les prochains jours.

 

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV