octobre 14, 2019

Nancy : La ravisseuse de Lucas n'aurait pas prémédité son geste

Selon son avocat Me Richard, la ravisseuse de Lucas avait perdu un enfant récemment...

materniteregionale1

 

 L'enquête se poursuit dans les locaux du SRPJ de Nancy où les hommes d’Alain Couic poursuivent leurs investigations suite à l'interpellation de la ravisseuse présumée du petit Lucas qui avait été enlevé mardi soir à Nancy. Si pour le moment le silence s'impose du côté des enquêteurs, Me Claude Richard du barreau de Nancy avocat de la mise en cause a dévoilé aujourd'hui que sa cliente, apprentie coiffeuse de 17 ans, " avait perdu en enfant il y a très peu de temps " ce qui a été confirmé par un de ses collègues du salon de coiffure dans lequel elle travaillait. Le choc de cette perte aurait incité la jeune femme à " se retrouver dans un univers maternel "  et donc de se rendre à la maternité régionale de Nancy.

Pas de préméditation

Selon son conseil il n'y a eu aucune préméditation, son but premier n'était " pas de soustraire un enfant, ce n'était pas son but initial ", on ne sait pas encore ce qui l'a incitée à passer l'acte. Me Richard a également déclaré que l'arrivée de la Police " avait été un véritable soulagement " pour sa cliente qui l'aurait exprimé avec beaucoup d'émotions selon l'avocat. Elle se savait dans une impasse et avait conscience que Lucas avait des parents auxquels elle a exprimé " beaucoup d'empathie " elle aurait notamment déclaré " comprendre et ressentir l'inquiétude de la mère " qualifiant son acte de " très, très grave, elle parle de vol de bébé ". Dans ces auditions, la suspecte aurait déclaré vouloir rendre le bébé et qu'elle n'était pas au courant de la ferveur médiatique qui entourait son acte. La ravisseuse pourrait être présentée demain devant un magistrat en vue d'une ouverture d'information. Selon nos informations la mesure de garde à vue a été levée pour le couple d'amis tandis qu'elle a été prolongée pour la ravisseuse et son compagnon.  

Pour les grands-parents la maternité est responsable

D'autre part, les grands-parents paternels de Lucas se sont exprimés aujourd'hui lors d'un point presse à Saint-Nicolas de Port. Ils ont donné des nouvelles du petit Lucas " il va bien, il est dans les bras de ses parents à la maison, j'espère qu'ils vont pouvoir vivre leur bonheur tous les quatre "  alors que les fêtes de fin d'année se profilent la semaine prochaine. Le grand-père qui a parlé d'une journée d'enfer a dénoncé les conditions de sécurité de la maternité régionale qu'il considère comme responsable " il n'y a que deux personnes pour deux étages, il n'y a pas de bracelet pour les bébés, il n'y a aucune caméra qui filme dans les escaliers et les couloirs, pour moi la maternité est responsable " tout en souhaitant que la justice fasse son travail et que la ravisseuse soit condamnée. De leur côté, les parents restent discrets, seule communication, Alicia la maman de Lucas a posté sur sa page Facebook un message de remerciements aux nombreuses personnes qui les ont soutenus...

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV