août 17, 2019

Praye (54) : un forcené face à 25 gendarmes

Fait Divers. Dans la nuit de lundi à mardi, un homme armé s'est retranché à son domicile semant l'émoi dans la commune de Praye et mobilisant près de 25 gendarmes...

gendarmerievehicule
Armé d'un couteau et d'un fusil, un sexagenaire a semé le trouble dans la commune de Praye - crédit photo PR | ICN

Les 270 habitants de la petite commune de Praye située au pied de la colline de Sion en sont quittes pour une belle frayeur après une nuit mouvementée durant laquelle un sexagénaire a troublé la quiétude du village. Tout commence par une dispute conjugale lundi vers 22 h 10, ce soir-là un retraité âgé de 66 ans se dispute violemment avec sa femme qui part se réfugier chez une voisine. Un peu plus tard une détonation se fait entendre, inquiète de l'agressivité du sexagénaire, la dame alerte aussitôt les gendarmes. 

Vers 22 h 45, les forces de l'ordre, venues de Neuves-Maisons et Haroué, tentent alors d'engager le dialogue et entrent sur la propriété du couple, plongée dans l'obscurité. Le sexagénaire armé d'un fusil et d'un couteau va menacer directement les militaires qui vont être dans l'obligation de rebrousser chemin. La situation se corse, et une compagnie supplémentaire venue de Nancy et deux négociateurs formés par le GIGN sont appelés en renfort. Un périmètre de 150 mètres est établi autour de la maison et une longue nuit de négociation commence. Vers neuf heures du matin, l'individu se rend enfin aux forces de l'ordre qui procèdent à l'interpellation et le place immédiatement en garde à vue.

L''homme devrait être jugé ce mercredi en comparution immédiate pour des faits de violences et menaces de mort sur personnes dépositaires de l'autorité publique. 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le mercredi, 17 octobre 2012 10:02

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV