août 17, 2019

Suicide d'un détenu à la maison d'arrêt de Metz-Queuleu

Auteur présumé d'un double assassinat  cet été, Christian Keiber, détenu de la prison de Metz Queuleu (Moselle)  s'est suicidé dans la nuit de lundi à mardi en ingérant une dose massive de médicaments.

gendarmerie1 (1)
Christian Keiber, avait finalement été interpellé le 6 juillet par le GIGN - crédit photo ICN

Le détenu de 56 ans qui était incarcéré depuis le mois de juillet a été découvert aux alentours de 7h00 du matin par un gardien de la maison d'arrêt de Metz Queuleu.

L'homme était accusé d'un double assassinat commis lors d'une soirée arrosée : les meurtres de sa femme, Ghislaine Fuchs, 35 ans et celui d'un de ses amis, Philippe Rousseau, 48 ans. Le détenu avait aussi gravement blessé un autre individu d'un coup de couteau.

Traqué pendant cinq jours par plus de 300 gendarmes, Christian Keiber, avait finalement été interpellé le 6 juillet par le GIGN dans un appartement à Metz-Devant-les-Ponts.

Lors de son audition, il avait expliqué avoir tué son ami car celui-ci s'opposait à son projet de tuer son ex-compagne, selon le parquet.

Le détenu devait être présenté mardi à un juge d'instruction à Metz pour ses actes.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV