janvier 20, 2020

Grand Nancy. Frappé et laissé inconscient dans un fossé, 5 individus interpellés

Faits divers. En marge d'une soirée alcoolisée à Villers-lès-Nancy, trois hommes sont suspectés d'avoir roué de coups, laissé inconscient un invité et incendié son véhicule. Des faits qui s'inscrivent sur fond d'alcool et de relations échangistes.  

Les faits datent du 30 octobre 2018. Deux jeunes gens, âgés de 19 ans pour l'homme et 24 ans pour la femme, nouent une relation adultérine. La jeune femme appelle son amant pour l'inviter à une soirée à Villers-lès-Nancy. Le jeune homme vient la chercher chez elle, la jeune maman est accompagnée de son enfant de 4 ans. Elle se rend au domicile de son amie également mère d'un enfant de 3 ans en couple avec son petit ami. Quelque temps plus tard, un voisin accompagné d'un copain se joignent à cette soirée. L'alcool coule à flots et vient à manquer pour les hôtes et leurs convives. Avec l'argument implacable de s'approvisionner à nouveau en boisson, les trois hommes proposent à l'invité de se rendre à Auchan. Mais sur le chemin, ce dernier est roué de coups et laissé inconscient dans un fossé. Lorsqu'il reprend connaissance, il est seul. Il parvient néanmoins à trouver de l'assistance dans le voisinage qui l'emmène directement à l'hôpital. Le véhicule de la victime est quant à lui brûlé par les trois protagonistes. 

Deux des protagonistes porteurs d'un bracelet électronique

À leur retour, les trois comparses détaillent aux filles le déroulé des faits. La maitresse ulcérée dans un premier temps de la violence des agissements faite à son amant finit par se calmer et chacun repart de son côté... sans alerter la police. Dès le lendemain, la victime dépose une plainte, les investigations sont menées par la brigade des violences urbaine et véhicules volés (BVUV). Finalement trois individus sont identifiés, mais seuls deux, "la maîtresse" née en 1994 de Sexey-lès-Forges et "le voisin" de Villers-lès-Nancy (né en 93 porteur d'un bracelet électronique) se présentent. De nouvelles auditions permettent l'identification des trois autres protagonistes. Deux se rendent à l'hôtel de police, "la copine" née en 1997 de Villers-lès-Nancy, "le petit copain" de cette dernière né en 1993, domicilié à Varangéville. Le troisième, "le copain du voisin" a été interpellé quant à lui à Bar-le-Duc ce mercredi matin, né en 1997, il était également porteur d'un bracelet électronique. 

Ils se rejettent la faute

Les cinq protagonistes ont été placés en garde à vue. Deux des trois hommes ont reconnu les faits et se rejettent mutuellement la faute, nous précise une source policière. Interrogés sur les violences et la destruction du véhicule, les hommes ont déclaré pratiquer régulièrement des soirées échangistes avec les intéressées et ont admis leur contrariété par la présence des enfants et de cet homme invité à la soirée. Ils affirment avoir agi dans le but d'éloigner cet individu considéré comme gênant et nourri l'espoir à leur retour d'obtenir les faveurs sexuelles des jeunes femmes.

Jeunes femmes qui devront répondre de "non-assistance à personne en danger" devant la justice et les trois hommes de violences en réunion et destruction par incendie. Ils sont tous convoqués le 24 juin 2020 devant le tribunal correctionnel. 

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
25
26
27
28
29
30

Ici-c-Nancy TV