août 19, 2019

Cambriolage à Seichamps : les suspects pris en chasse par la BAC

Photo d'archives - crédit ici c nancy fr Photo d'archives - crédit ici c nancy fr
Faits divers. La brigade anti-criminalité (BAC) a interpellé, jeudi après-midi, trois individus suspectés d'être impliqués dans plusieurs cambriolages dont un, commis un peu plus tôt à Seichamps...

Trois personnes âgées de 30 à 35 ans suspectées de cambriolage ont été interpellées à Moivrons jeudi après-midi par la brigade anti-criminalité. Un peu plus tôt, les individus avaient été repérés aux alentours de 16 h 45 sur la commune de Seichamps. Intrigué par le comportement suspect de deux hommes à pied et d’un troisième dans un véhicule, à proximité d’un pavillon du quartier de la rue du Saint-Laurent, un riverain — sans doute sensibilisé par le dispositif "Voisins Solidaires et Attentifs" (VSA) adopté en 2018 par la commune — a eu le bon réflexe d’alerter la police. Tenue vestimentaire, apparence physique, marque du véhicule, autant de précieuses informations données au Centre d’Information et de Commandement (CIC) qui transmettait à son tour les éléments aux véhicules de police. Rapidement sur les lieux, la BAC parvenait à repérer le véhicule qui prenait la fuite sur le secteur d’Agincourt.

Pris en charge par une patrouille de la BAC en véhicule banalisé et un autre équipage dans un véhicule sérigraphié "Police", les individus étaient suivis sur plusieurs kilomètres. Arrivés dans le village de Moivrons en zone gendarmerie, alors que le véhicule des mis en cause tentait de fuir la voiture sérigraphiée, la voiture était rattrapée par le véhicule banalisé de la BAC et bloquée par les forces de police. Le conducteur était interpellé et ses deux comparses prenaient brièvement la fuite avant d’être à leur tour arrêtés. 

Les quatre individus placés en garde à vue à l’hôtel de police de Nancy ont été entendus par la brigade criminelle de la Sûreté départementale. Dans le véhicule des mis en cause présumés, les policiers ont découvert une paire de boucles d’oreilles en or provenant du cambriolage du pavillon à Seichamps et d’autres bijoux en or qui pourraient être liés à un autre cambriolage dans un pavillon de Saint-Dié dans les Vosges, détaille une source proche de l’enquête.

Les trois individus doivent être présentés ce samedi lors d’une comparution préalable en vue d’une probable comparution immédiate lundi. 

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV