octobre 17, 2019

Nancy : Il appelait à « brûler toutes les préfectures », un homme placé en garde à vue

Photo d'illustration - DR Photo d'illustration - DR
Faits divers. Un nancéien de 31 ans a été placé en garde à vue ce mercredi à la suite de propos virulents exprimés sur le web. 

L’homme s’était exprimé sur le réseau social Facebook, le 1er décembre 2018, lors de l’incendie par des manifestants "Gilets jaunes" de la préfecture de Puy-en-Velay (Haute-Loire) pour appeler à « brûler toutes les préfectures ». Un commentaire qui déclenchait le début d’une enquête de la gendarmerie nationale. Identifié, l'homme originaire de Nancy, était convoqué par la Brigade des violences urbaines (BVU) de la Sûreté départementale, ce mercredi 6 février à l’hôtel de police de Nancy où il était placé en garde à vue. 

L’exploitation de son téléphone a permis de mettre en exergue 76 commentaires publics publiés sur différents sites internet dans lesquels le mis en cause exprimait son intention de commettre des violences et des dégradations de biens, précise une source policière.

Poursuivi pour outrages, menaces de mort, menaces de crime, menaces de détérioration de biens d’autrui, l’homme âgé de 31 ans a reconnu les faits qui lui étaient reprochés. Il sera présenté vendredi pour répondre de ses actes lors d’une comparution immédiate au Tribunal de Grande Instance de Nancy. 

 

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV