décembre 11, 2018

Nancy : il exhibe une arme et crie «Allah akbar», 6 mois ferme

photo d'illustration - DR photo d'illustration - DR
Faits divers. Un individu a été interpellé ce samedi 24 novembre par les services de police à Nancy. Quelques temps plus tôt, il s’était fait remarquer sur le Pont des fusillés en criant « Allah akbar » une arme en main...

Plusieurs passants inquiets avaient alerté, samedi après-midi, la police de la présence d’un individu armé criant à plusieurs reprises « Allah akbar ». L’individu repéré sur le Pont des Fusillés descendait la rue de Mon Désert lorsque sa présence s’est évanouie.

Les policiers ont établi un périmètre de sécurité pour permettre l’intervention des services puis assurer son interpellation aux alentours de 15 h 45 dans un bar de la rue Mon Désert. Le suspect était en possession d’une gazeuse lacrymogène, l’arme dont il était porteur a été retrouvée sur les rails, elle était factice.

Né en 1986 et originaire de l’agglomération nancéienne, le mis en cause a été présenté lundi devant un magistrat pour « apologie directe de terrorisme sur la voie publique » et « port d’arme de catégorie D ». Il a été condamné à une peine de six mois ferme. 

 

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV