décembre 11, 2018

Lorraine : démantèlement d'un réseau de trafic de stupéfiants par les gendarmes

By La Rédaction ICI C NANCY.FR novembre 26, 2018
Au cours des perquisitions des saisies ont été réalisées - photo Gendarmerie Nationale Au cours des perquisitions des saisies ont été réalisées - photo Gendarmerie Nationale
Les gendarmes de la brigade de recherches (BR) et la brigade d’Étain ont réalisé une opération visant le démantèlement d'un réseau de trafic de stupéfiants. Cinq individus ont été présentés à un juge d'instruction.  

Ce coup de filet est l’aboutissement d’une saisie au printemps 2018 d’un kilo de cannabis sur le secteur d’Étain par les gendarmes de la commune et d’investigations confiées à la brigade de recherches (BR). Un trafic de stupéfiants qui portait sur cinq trafiquants et une dizaine de consommateurs .

Ce mardi 20 novembre au petit matin, une opération de démantèlement a été menée visant à faire faire cesser un trafic évalué à au moins « 5kg de résine et d’herbe de cannabis écoulés sur quelques mois » selon la gendarmerie nationale. Sous les ordres du capitaine Jean-Christophe Grosse, commandant la compagnie de gendarmerie de Verdun et sous commission rogatoire d'un juge d’instruction de Verdun, une quarantaine de militaires de la gendarmerie ont été mobilisés dont des effectifs des unités territoriales de la compagnie de Verdun, du PSIG (Peloton de surveillance et d’intervention) de Verdun, de la brigade de recherches de Verdun et des équipes cynophiles du GIC (Groupe d’investigation cynophile) de Metz.

Au cours des perquisitions, des saisies ont été réalisées : « 50 grammes de produits stupéfiants, du matériel de conditionnement, 18 téléphones portables, du matériel informatique, 3 000 euros en numéraire, de nombreux vêtements de marque et des équipements moto », selon un inventaire détaillé de la gendarmerie nationale.

À l'issue des gardes à vue les mis en cause ont été présentés au juge d'instruction. Deux ont été remis en liberté, deux se sont vu notifier un contrôle judiciaire et un a été placé en détention provisoire.

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV