Log in

Grand Nancy : les escrocs à l'œuvre avec l'appui du darknet

  • Écrit par CS
  • Publié dans Faits divers
Les enquêteurs du Groupe d’Appui Judiciaire de Nancy ont mis fin au trafic d’une équipe d’escrocs qui passaient par le darknet, un réseau d’internet parallèle, pour s’offrir des smartphones onéreux grâce à de faux documents...

Toul, Nancy, Laxou, une tournée fructueuse qui avait permis à un groupe d’escrocs présumés de retirer des téléphones dernier cri et très couteux dans plusieurs point de vente. Grâce à des données et des faux documents achetés près de 900 euros sur le darknet —la face sombre et anonyme d’internet décriée notamment pour son écosystème criminel— un des individus de l’équipe se présentait au comptoir afin de finaliser l’achat d’un smartphone, un iPhone X. 

C’est dans un magasin de Tomblaine lors d’un quatrième « achat » que le système s’est enrayé et que la transaction a échoué. Les employés avaient en effet été sensibilisés quelques jours plus tôt à des faits similaires commis dans l’agglomération. Ils ont alors aussitôt alerté l’agent de sécurité qui a interpellé le mis en cause avant l’arrivée de la police. 

Dans le cadre de cette enquête menée par la Brigade d’Appui Judiciaire (GAJ), trois autres gardes à vue ont été effectuées dont le propriétaire du véhicule utilisé pour se rendre dans les différents magasins. Les mis en cause sont quatre jeunes hommes âgés de 18 à 22 ans tous originaires de Moselle (Fameck, Neufchef et Yutz). Une perquisition à Yutz a permis de retrouver les trois téléphones portables achetés illégalement. Les individus devront répondre de leurs actes lors d'une convocation par officier de police judiciaire (COPJ) prévue le 24 mai prochain.

Dernière modification levendredi, 21 septembre 2018 18:39