Log in

Nancy : violences volontaires en réunion proche de la Place Stan, quatre interpellations

  • Écrit par La Rédaction
  • Publié dans Faits divers
photo d'archives photo d'archives
Faits divers. Quatre individus ont été interpellés dimanche matin dans les rues de Nancy, ils sont soupçonnés d’avoir un peu plus tôt aspergé de gaz lacrymogène et porté des coups sur un autre groupe d’individus...

Les faits se sont déroulés le dimanche 10 juin à 4 h 35, rue Stanislas à l’angle de la rue d'Amerval à Nancy, a-t-on appris de source policière. Cette nuit-là, un groupe de huit personnes, cinq jeunes hommes et trois jeunes femmes, remontaient tranquillement la rue lorsqu’une des femmes, un peu en retrait, se faisait accoster par quatre individus. Parce que ces derniers devenaient trop insistants envers elle, un homme de son groupe demandait à ses interlocuteurs de la « laisser tranquille ».

En guise de réponse, l’un des quatre hommes sortait une bombe lacrymogène et aspergeait l’ensemble du groupe. S’en suivaient des coups de poing, coups portés aux visages et coups de pieds à destination du groupe de huit individus, l’un d’eux se verra délivrer 4 jours d’ITT.

Les auteurs en fuite ont été interceptés rue Gambetta par une patrouille de policiers en sécurisation aux abords de la place Stanislas. Les quatre mis en cause présumés ont été placés en garde à vue. Âgés entre 18 et 23 ans, ils sont originaires du Pays Haut (Longwy, Villerupt...) et étaient venus faire la fête le week-end à Nancy. Ils ont été déférés lundi après-midi en vue d’une comparution immédiate ce mardi. Selon les services de police trois des quatre auteurs présumés étaient sous l’emprise de l’alcool lors des faits. Ils devront répondre de leurs actes pour violences volontaires en réunion et en état d’ivresse manifeste avec arme.